Le déficit commercial en très légère hausse en avril

vendredi 7 juin 2013 13h48
 

PARIS (Reuters) - Le déficit commercial français s'est légèrement creusé en avril tout en restant sous la barre de cinq milliards d'euros pour le deuxième mois consécutif, ce qui n'était pas arrivé depuis fin 2010, grâce à une nette progression des exportations, insuffisante toutefois pour compenser celle des importations.

Selon les statistiques publiées vendredi par les douanes, le déficit d'avril, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables, s'est élevé à 4,52 milliards d'euros contre 4,46 milliards en mars, un chiffre revu en baisse par rapport à la première estimation.

Sur les quatre premiers mois de 2013, le solde de la balance commerciale est négatif de 20,17 milliards d'euros contre 23,94 milliards un an plus tôt.

Le déficit de mars avait été annoncé à 4,76 milliards d'euros en première estimation.

En avril, les exportations ont progressé de 4,1% à 37,83 milliards d'euros, soit un plus haut depuis août dernier.

Selon les Douanes, les ventes ont progressé dans la quasi-totalité des branches d'activité, y compris l'automobile dont la reprise des exportations s'accentue, et le niveau des grands contrats est resté stable à un niveau élevé : 34 Airbus ont été livrés, tout comme en mars, ainsi qu'un paquebot et deux satellites.

Dans le même temps, les importations ont augmenté de 3,8% à 42,3 milliards, une évolution due aux produits énergétiques mais aussi à la plupart des autres secteurs.

Par zones géographiques, le déficit de la France avec le reste de la zone euro s'est contracté en avril à 3,2 milliards d'euros contre 3,9 milliards un mois plus tôt. Avec la seule Allemagne, il est revenu d'un mois sur l'autre de 1,79 à 1,65 milliard.

Avec la Chine, le déficit a augmenté à 1,56 milliard contre 1,41 milliard.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

 
LA BALANCE COMMERCIALE DE LA FRANCE