6 juin 2013 / 08:29 / il y a 4 ans

PepsiCo dément discuter d'un rachat de SodaStream

PepsiCo a démenti jeudi l'information publiée par un quotidien israélien selon laquelle il serait en discussion avec l'israélien SodaStream International, le spécialiste des machines à soda, en vue d'un rachat. /Photo d'archives/Mike Segar

TEL AVIV (Reuters) - PepsiCo a démenti jeudi l'information publiée par un quotidien israélien selon laquelle il serait en discussion avec l'israélien SodaStream International, le spécialiste des machines à soda, en vue d'un rachat.

Le quotidien financier Calcalist a annoncé jeudi que le groupe américain avait présenté, par l'intermédiaire de Goldman Sachs, une proposition de rachat de SodaStream pour un montant de deux milliards de dollars (1,53 milliard d'euros).

Un porte-parole de PepsiCo a déclaré par la suite à Reuters que "la rumeur était fausse", réaffirmant la position de la compagnie selon laquelle cette dernière n'avait nul besoin de grosses acquisitions.

Aucun représentant de SodaStream n'était disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

SodaStream, qui fabrique également des arômes, des recharges de dioxyde de carbone et des bouteilles recyclables, est coté sur le Nasdaq depuis 2010. Il affiche une capitalisation de 1,4 milliard de dollars.

Selon Calcalist, PepsiCo pourrait offrir jusqu'à plus de deux milliards de dollars pour en prendre le contrôle, en acceptant un prix de rachat de 95 dollars par action.

Le titre SodaStream était en hausse de 7,7% dans les transactions en avant-Bourse après avoir fini à 69,35 dollars mercredi.

Selon Calcalist, SodaStream est en train d'évaluer les options à sa disposition, et notamment l'éventualité d'un rapprochement avec Coca-Cola, avant de s'engager dans des discussions avancées avec PepsiCo.

Le chiffre d'affaires de SodaStream, qui vend aussi bien dans des magasins haut de gamme comme Harrods que dans des chaînes de produits à petits prix, a plus que triplé depuis 2009 pour atteindre 436 millions de dollars l'an dernier, et son bénéfice a progressé de 18% à 44 millions.

Tova Cohen, avec Martinne Geller et Phil Wahba à New York, Marc Angrand et Hélène Duvigneau pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below