June 4, 2013 / 6:09 PM / 4 years ago

Un céréalier du Kansas porte plainte contre Monsanto

2 MINUTES DE LECTURE

Un céréalier du Kansas a porté plainte lundi contre Monsanto, accusant le géant américain de l'agrochimie de grave négligence après la découverte d'une souche non homologuée de blé génétiquement modifié dans une ferme de l'Oregon. /Photo d'archives/Pascal Rossignol

(Reuters) - Un céréalier du Kansas a porté plainte lundi contre Monsanto, accusant le géant américain de l'agrochimie de grave négligence après la découverte d'une souche non homologuée de blé génétiquement modifié dans une ferme de l'Oregon.

Ernest Barnes, qui produit du blé dans le comté de Morton, dans le sud-ouest du Kansas, affirme que cette découverte lui a nui financièrement, ainsi qu'à d'autres céréaliers "parce qu'elle a eu un impact sur les exportations et le prix du blé".

Après l'annonce de la découverte par le département américain de l'Agriculture, le Japon a annulé un appel d'offres pour l'achat de blé américain destiné au marché de l'alimentation, tandis que l'Union européenne doit tester ses importations avant de décider d'éventuelles restrictions.

L'avocat du plaignant a promis de nouvelles plaintes. Monsanto a de son côté estimé avoir suivi un programme rigoureux dans ses expérimentations et jugé probablement très limitée la présence de cette souche non homologuée. Le groupe américain a promis de présenter une "défense vigoureuse".

Carey Gillam, Jean-Stéphane Brosse pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below