May 31, 2013 / 8:15 PM / 4 years ago

Wall Street finit en net recul

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en recul de plus de 1% vendredi, victime peu avant la clôture d'ajustements de positions de fin de mois qui ont entraîné les indices en baisse sur la semaine. Toutefois, l'indice S&P 500 affiche son septième mois de hausse d'affilée.

La publication en cours de séance d'indicateurs économiques nettement meilleurs que prévu avait pourtant freiné la tentation de prendre des bénéfices pendant l'essentiel de la séance.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a terminé en baisse de 1,36%, soit 208,96 points, à 15.115,57. Le S&P-500, plus large, a cédé 23,67 points, soit 1,43%, à 1.630,74.

Le Nasdaq Composite a abandonné de son côté 35,38 points (-1,01%) à 3.455,91.

Sur l'ensemble de la semaine, le Dow a perdu 1,2%, le S&P 1,1% et le Nasdaq 0,1%, tout en restant en hausse sur le mois.

"Il peut s'agir de gérants qui ajustent leurs positions, se disant: pourquoi pas prendre quelques profits après le fabuleux rally que nous avons eu ce mois-ci et cette année", dit Joe Saluzzi, responsable du trading à Themis Trading (New Jersey).

Sur le mois de mai, le S&P, qui a volé de record en record, a pris 2,1% et depuis le début de l'année, il a gagné 14,34%, sa meilleure performance sur la période depuis 1997, dopé surtout par les injections de liquidités de la Réserve fédérale.

Le Dow Jones a pris 1,9% sur le mois et le Nasdaq 3,8%.

Wall Street avait démarré la journée sur une note négative, puis était rapidement passé modestement dans le vert après l'annonce d'un indice d'activité économique dans la région de Chicago à son plus haut niveau depuis plus d'un an et d'un moral des ménages américains à son meilleur niveau depuis près de six ans. (voir et )

"On est dans un environnement idéal où l'économie se reprend, mais pas assez pour que la Fed retire son soutien trop rapidement", notait Kristina Hooper, responsable de la stratégie de gestion d'Allianz Global Investors à New York.

Les marchés d'actions sont néanmoins devenus volatils depuis quelques semaines dans la crainte d'un ralentissement du programme de rachats d'actifs de la banque centrale (Fed).

"Le marché est tiraillé entre des indicateurs favorables et la crainte qu'ils soient tellement bons que la Fed commence à lever le pied", ajoute-t-elle. "Mais pour l'instant, les investisseurs continuent à profiter des replis pour racheter."

Palo Alto Networks a plongé de 10,8% après avoir présenté des prévisions nettement inférieures aux attentes.

Ryan Vlastelica, Juliette Rouillon pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below