Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

vendredi 31 mai 2013 18h30
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, qui a fini en baisse la dernière séance du mois de mai sur des prises de bénéfices dans un contexte d'interrogations à l'égard du programme de soutien de la Fed à l'économie américaine.

L'indice CAC 40 a fini en baisse de 1,19% à 3.948,59 points, ramenant son gain sur l'ensemble du mois à 2,38% :

* Le secteur des TÉLÉCOMS a pâti de la nouvelle guerre des prix qui vient d'être lancée en France et qui risque d'affecter encore davantage les bénéfices des opérateurs. Ces valeurs ont également été plombées par Telecom Italia (-5,82%), qui a fait un premier pas en vue de la scission de son réseau fixe en Italie.

FRANCE TELECOM (-3,28% à 7,843 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, VIVENDI a lâché 1,97% à 15,17 euros, BOUYGUES 1,32% à 20,575 euros et ILIAD 3,09% à 161,40 euros. L'indice Stoxx du secteur européen des télécoms a cédé 1,18%.

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF ont souffert de prises de profits, même si de nombreux gérants continuent de se montrer favorables aux valeurs dites de "croissance visible", thème largement joué par les investisseurs depuis le début de l'année.

L'OREAL a perdu 2,43% à 130,35 euros, ESSILOR 2,25% à 85,13 euros, UNIBAIL-RODAMCO 1,97% à 189,25 euros, PERNOD RICARD 1,92% à 92,69 euros, GDF SUEZ 1,87% à 15,75 euros et DANONE 1,49% à 56,74 euros.

L'indice Stoxx du secteur de l'agroalimentaire a fini en repli de 1,43% et celui de la santé de 1,0%.

* Les SERVICES PÉTROLIERS et les valeurs assimilées ont lâché du terrain dans le sillage des cours du pétrole - le baril de brut léger américain perdant 1,1% vers 18h -, plombés par le questionnement des investisseurs sur la Fed.

TECHNIP a lâché 2,15% à 85,93 euros, TOTAL 2,06% à 38,585 euros et CGG 2,03% à 19,11 euros. L'indice sectoriel Stoxx a perdu 0,99%.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS