May 31, 2013 / 2:33 PM / 4 years ago

COR-De Gucht veut la culture dans les négociations avec les USA

2 MINUTES DE LECTURE

COR-L'Union européenne protégera ses industries culturelles dans les discussions avec les Etats-Unis en vue d'un accord de libre-échange, a déclaré vendredi le commissaire au Commerce, Karel De Gucht, tout en appelant les Etats membres à accepter que le cinéma et la télévision soient inclus dans le champ des négociations./Photo d'archives/Lee Jae-Won

Cette dépêche remplace la dépêche "L'UE exclura la culture des discussions avec les USA, dit De Gucht" erronée.

MADRID (Reuters) - L'Union européenne protégera ses industries culturelles dans les discussions avec les Etats-Unis en vue d'un accord de libre-échange, a déclaré vendredi le commissaire au Commerce, Karel De Gucht, tout en appelant les Etats membres à accepter que le cinéma et la télévision soient inclus dans le champ des négociations.

S'exprimant lors d'un déplacement à Madrid, il s'est prononcé pour le maintien des aides publiques à l'audiovisuel mais il a ajouté que ce secteur devait être ouvert davantage, afin de ne pas exclure les entreprises américaines.

"Tout ce que nous souhaitons, en fait, c'est que les Etats membres se demandent s'ils ont vraiment besoin d'exclure 100% des productions audiovisuelles étrangères (des négociations commerciales)", a-t-il dit.

"Exclure totalement un secteur de la discussion serait aller à l'encontre de la position européenne visant à obtenir un accord large et complet."

Karel De Gucht s'efforce de réunir les conditions d'un compromis sur la position européenne qui pourrait être validé lors d'une réunion des ministres du Commerce de l'Union prévue le 14 juin.

La France, qui défend sa politique d'exception culturelle, a menacé de faire échouer un tel accord à 27, ce qui pourrait empêcher l'ouverture des discussions formelles avec Washington.

"Ce qui a été dit publiquement, c'est que nous sommes sur le point de vendre notre diversité culturelle aux Américains pour parvenir à un accord. Rien n'est plus éloigné de la vérité", a dit Karel De Gucht.

"Nous n'envisagerons ou ne discuterons jamais de restrictions à ce que font actuellement les Etats membres pour soutenir leurs activités de cinéma, de télévision, de radio et de musique."

Les Etats-Unis et l'UE espère entamer une première session de discussions dès le mois de juillet.

Julien Toyer, Marc Angrand pour le service français, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below