May 30, 2013 / 11:24 AM / 4 years ago

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

4 MINUTES DE LECTURE

Carrefour gagne 2,59% à la mi-séance. Le distributeur et CFAO (+5,82%) ont annoncé la signature d'un protocole d'accord visant à constituer une société commune pour développer différents formats de magasins dans huit pays d'Afrique. /Photo d'archives/François Lenoir

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, en hausse à la mi-journée après sa forte baisse de la veille (-1,89%), dans un contexte où la prudence continue de dominer en raison des interrogations sur le calendrier et l'impact d'une éventuelle réduction du programme de rachats d'actifs de la Fed.

A 12h45, l'indice CAC 40 avance de 0,85% à 4.007,78 points, dans des volumes cependant limités à 730 millions d'euros sur NYSE Euronext avant la publication à 14h30 des chiffres la croissance américaine au premier trimestre :

* Les VALEURS CYCLIQUES reprennent quelques couleurs alors que les analystes et les économistes interrogés par Reuters anticipent une croissance de 2,5% du PIB américain au premier trimestre.

STMICROELECTRONICS avance de 3,45%, plus forte hausse du CAC 40, BOUYGUES de 3,13%, SCHNEIDER ELECTRIC de 2,16% et LAFARGE de 2,11%. L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base gagne 0,96% et celui de l'automobile 1,16%.

De son côté, FAURECIA (+3,52%), qui a réuni ses actionnaires en assemblée générale, réagit également à une note sectorielle de Goldman Sachs dans laquelle le broker a ajouté l'équipementier parmi ses valeurs préférées ("Conviction List").

* Les VALEURS FINANCIERES s'inscrivent en hausse dans l'attente des chiffres du PIB américain qui pourrait influer à court terme sur la politique de la Fed, dépendante de l'évolution de l'économie.

AXA grimpe de 1,96%, BNP PARIBAS de 1,68%, CREDIT AGRICOLE de 1,65% et SOCIETE GENERALE de 1,16%. L'indice Stoxx du secteur européen de l'assurance (+1,49%) signe la plus forte hausse sectorielle en Europe et celui des banques s'octroie 1,08%.

* CARREFOUR (+2,59%) et CFAO (+5,82%) ont annoncé la signature d'un protocole d'accord visant à constituer une société commune pour développer différents formats de magasins dans huit pays d'Afrique : le Cameroun, le Congo, la Côte d'Ivoire, le Gabon, le Ghana, le Nigeria, la République démocratique du Congo et le Sénégal.

Cette société commune sera détenue à 55% par CFAO et à 45% par Carrefour.

* A rebours de tendance, GEMALTO (-1,23% à 65,67 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40 et se repose sur un support technique autour de 65 euros après avoir échoué à franchir sa moyenne mobile à 200 jours (à 67,16 euros), que la valeur a testée à plusieurs reprises ces derniers jours.

* VALLOUREC abandonne 1,09% et CGG 1,51%, les deux valeurs souffrant d'une note de Morgan Stanley dans laquelle le broker a révisé à la baisse ses valorisations pour le secteur des services pétroliers sur fond de dégradation de ses perspectives de croissance.

Le broker a plus particulièrement abaissé de surpondérer à pondération en ligne son conseil sur Vallourec, et de pondération en ligne à sous-pondérer sa recommandation sur CGG.

* Les VALEURS offrant un profil DÉFENSIF souffrent une nouvelle fois de quelques dégagements, même si de nombreux gérants continuent de se montrer favorables aux valeurs dites de "croissance visible", thème largement joué par les investisseurs depuis le début de l'année.

PERNOD RICARD perd 0,51%, DANONE 0,46% et EDF 0,17%. L'indice Stoxx du secteur des Utilities lâche 0,21% et celui de l'agroalimentaire 0,1%.

* SAFT (+2,51%) a annoncé un partenariat avec Phoenix Rep Sales afin de se développer en Amérique latine, où le fabricant de batteries de haute technologie pour l'industrie entend se renforcer, en particulier au Mexique, les applications industrielles des batteries et le secteur pétrolier et gazier y étant en plein essor.

Phoenix Rep Sales travaillera à l'expansion du marché des batteries Saft lithium primaire et rechargeables pour l'industrie électronique.

* BULL est en hausse de 3,95% dans des volumes représentant 92% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, le groupe informatique tentant de rassurer le marché avec le gain d'un contrat de services auprès du groupe allemand Tele Columbus.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below