PSA confronté à la perspective d'un nouvel appel au marché

mercredi 29 mai 2013 17h32
 

par Sophie Sassard et Gilles Guillaume

LONDRES/PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën pourrait être contraint de procéder à une nouvelle augmentation de capital en raison de la baisse persistante de ses ventes, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.

"La situation est extrêmement difficile. Toutes les options sont sur la table", a déclaré une des sources, sous couvert d'anonymat.

Selon cette source, la situation financière du groupe s'est détériorée au point qu'une augmentation de capital du même ordre de grandeur que celle de mars 2012, un milliard d'euros, est possible avant l'été.

"Je ne vois rien d'imminent mais c'est un vrai sujet", a dit une autre source. "PSA va-t-il atteindre les objectifs qu'il s'est fixés ? Si ce n'est pas le cas, il aura besoin d'argent frais."

En Bourse, l'action PSA perd 4,97% à 6,993 euros à 17h, à ses plus bas du jour, signant le plus fort recul de l'indice SBF 120 (-1,8%).

Selon des données Markit, le niveau de ventes à découvert - titres qu'un investisseur ne détient pas encore mais dont il anticipe la baisse - est remonté à 14% contre 11% début avril. A titre de comparaison, ce ratio est en moyenne de 6,9% pour le CAC 40.

PSA a démenti mercredi avoir actuellement besoin d'une augmentation de capital, une mise au point apportée après des informations de presse sur un prochain appel au marché.

Un porte-parole de PSA, interrogé par Reuters, a répondu : "Une augmentation de capital n'est pas d'actualité car la sécurité financière du groupe, à 10,6 milliards d'euros à fin décembre, est à un niveau élevé et elle a été renforcée au premier trimestre par le succès d'émissions obligataires."   Suite...

 
Une augmentation de capital de PSA Peugeot Citroën n'est pas d'actualité, a déclaré à Reuters un porte-parole du constructeur automobile, réagissant à des informations de latribune.fr et du Monde sur un nouvel appel au marché. /Photo d'archives/REUTERS/Regis Duvignau