Banques et statistiques ont soutenu Wall Street

mardi 28 mai 2013 22h17
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a terminé en hausse mardi, et le Dow Jones a inscrit un nouveau record de clôture, accueillant favorablement comme les Bourses européennes avant elle les propos rassurants des banques centrales quant à la poursuite de politiques de stimulation de la croissance.

De bonnes statistiques économiques américaines ont également soutenu les cours.

La Banque du Japon et la Banque centrale européenne (BCE) ont réaffirmé que leurs politiques accommodantes ne seraient pas modifiées, aidant le S&P-500 à récupérer la quasi totalité du terrain perdu durant les trois précédentes séances.

Wall Street était fermée lundi pour le Memorial Day.

L'indice Dow Jones a gagné 106,29 points (0,69%) à 15.409,39 et l'indice S&P-500 a pris 10,46 points (0,63%) à 1.660,06. L'indice Nasdaq Composite a progressé de 29,74 points (0,86%) à 3.488,89.

Jörg Asmussen, membre du directoire de la BCE, a indiqué que celle-ci maintiendrait une politique expansionniste aussi longtemps que nécessaire. Il a été rejoint par son collègue Peter Praet, qui a assuré que l'institution disposait encore d'une marge de manoeuvre suffisante pour stimuler l'économie si le besoin s'en faisait sentir.

Ryuzo Miyao, membre du conseil de la Banque du Japon, a dit mardi qu'il était vital de garder stables les taux d'intérêt à court et long termes.

La confiance du consommateur américain a atteint en mai son plus haut niveau depuis plus de cinq ans malgré un contexte défavorable de restrictions budgétaires, a montré l'enquête mensuelle de l'organisation patronale Conference Board.

Les prix des logements individuels aux Etats-Unis ont enregistré en mars leur plus forte hausse en rythme annuel depuis avril 2006, montre l'enquête mensuelle S&P/Case-Shiller.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS