Nissan va donner du travail à 1.000 personnes à Flins

mardi 28 mai 2013 16h46
 

par Gilles Guillaume

FLINS-SUR-SEINE (Yvelines) (Reuters) - La production de la Nissan Micra dans l'usine Renault de Flins donnera du travail à un millier de personnes environ et permettre des embauches sur le site, a déclaré mardi le PDG du groupe automobile français Carlos Ghosn.

Le partenaire japonais de Renault a choisi le mois dernier l'usine des Yvelines pour assembler en 2016 une partie de la nouvelle génération de sa petite voiture, actuellement produite intégralement en Inde.

"82.000 voitures en plus sur l'usine, cette charge de travail représente à peu près mille emplois", a déclaré Carlos Ghosn aux journalistes à l'occasion d'une visite du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg à Flins.

"Dans le cadre d'un déroulement normal (...) il est très probable qu'il y aura des embauches. Combien ? Aujourd'hui, je suis incapable de vous le dire", a-t-il ajouté.

L'usine de Flins emploie actuellement 2.600 personnes pour une production de 116.000 véhicules en 2012. Le site s'est vu octroyer des volumes de production pour le compte de Nissan à la suite de l'accord de compétitivité accepté en mars par les syndicats de Renault à l'échelle nationale.

Le ministre a présenté sa visite à Flins comme le début de "l'an II du redressement productif", dédié à la relocalisation d'activités en France après une première année consacrée à endiguer la désindustrialisation.

"Après des années de diminution, de réduction de production, aujourd'hui voit la base industrielle de Renault en France commencer à croître et à nouveau grandir", a-t-il déclaré.

Se tournant vers Carlos Ghosn, vêtu comme lui de la blouse grise réglementaire dans l'enceinte de l'usine, Arnaud Montebourg a ajouté qu'il remercierait les dirigeants de Nissan d'avoir choisi la France pour la Micra lors de la visite du président François Hollande la semaine prochaine au Japon.   Suite...

 
La production de la Nissan Micra dans l'usine Renault de Flins donnera du travail à un millier de personnes environ et permettra des embauches sur le site, a déclaré Carlos Ghosn aux journalistes à l'occasion d'une visite du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg à Flins. /Photo prise le 28 mai 2013/REUTERS/Benoit Tessier