Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mardi 28 mai 2013 13h32
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, en nette hausse à la mi-journée, soutenue par le retour de week-end prolongé des investisseurs anglais et américains et des commentaires de responsables de banques centrales jugés favorables.

A 13h10, l'indice CAC 40 gagne 1,4% à 4.051,17 points.

* Les BANQUES EUROPEENNES (+2,19%) signent la plus forte hausse sectorielle en Europe, la Banque du Japon ayant réaffirmé son engagement à mener une politique de soutien à la croissance et Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne, ayant déclaré que la BCE maintiendrait une politique expansionniste aussi longtemps que nécessaire.

SOCIETE GENERALE progresse de 3,69%, BNP PARIBAS de 2,79% et CREDIT AGRICOLE de 1,99%.

* Les VALEURS CYCLIQUES alimentent également la hausse de la Bourse sur fond de poursuite des politiques de soutien des banquiers centraux à l'économie.

RENAULT avance de 3,87%, plus forte hausse du CAC 40, VINCI de 3,49%, MICHELIN de 2,48% et BOUYGUES de 2,29%. L'indice Stoxx du secteur automobile européen s'octroie 1,71% et celui des valeurs technologiques 1,61%.

* De son côté, STMICROELECTRONICS gagne 2,11%. ST-Ericsson, la coentreprise détenue à parité par le fabricant franco-italien de semi-conducteurs et le spécialiste suédois des télécommunications Ericsson (+2,86%), a annoncé mardi la vente, pour 90 millions de dollars, d'actifs de connectivité par satellite.

* A rebours de tendance, VALLOUREC perd 0,33% à 43,15 euros, plus forte baisse des rares replis du CAC 40, la valeur ayant buté contre une résistance technique à près de 44 euros.

* LAGARDERE abandonne 1,32%, plus forte baisse du SBF 120, la valeur détachant son dividende, qui sera réglé le 31 mai. De nombreux brokers ont abaissé leur objectif de cours pour intégrer le versement d'un dividende exceptionnel de neuf euros par action lié à la cession par le groupe de médias de sa participation de 7,4% dans EADS.   Suite...

 
Les banques européennes signent la plus forte hausse sectorielle en Europe, la Banque du Japon ayant réaffirmé son engagement à mener une politique de soutien à la croissance. Société générale progresse de 3,69%, BNP Paribas de 2,79% et Crédit agricole de 1,99%. /Photo prise le 13 février 2013/REUTERS/Christian Hartmann