Les valeurs à suivre à mi-séance à la Bourse de Paris

lundi 27 mai 2013 12h32
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, en hausse à mi-séance après avoir mis fin la semaine dernière à quatre semaines de progression en raison des préoccupations sur l'économie mondiale et l'avenir de la politique accommodante de la Réserve fédérale américaine.

A 12h, l'indice CAC 40, qui a perdu 1,1% la semaine dernière, avance de 0,57% à 3.979,39 points dans des volumes cependant limités - 360 millions d'euros sur NYSE Euronext - Wall Street et la Bourse de Londres étant fermées :

* CLUB MÉDITERRANÉE s'envole de 22,89%, plus forte hausse du SBF 120 dans des volumes représentant 20 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois et s'assure ainsi le titre de valeur du jour.

Le fonds Axa Private Equity et le groupe financier chinois Fosun vont lancer une offre amicale sur le Club Med et projettent d'accélérer le développement du groupe de loisirs dans les pays émergents.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES profitent du rebond après avoir été affectées par le recul des Bourses la semaine dernière et la perspective d'une fin des mesures de soutien à la croissance américaine.

GEMALTO grimpe de 2,09%, VALLOUREC de 1,36%, SCHNEIDER ELECTRIC de 1,19% et LAFARGE de 0,77%. L'indice Stoxx des valeurs technologiques de la zone euro prend 1,08% et celui de l'automobile 0,41%.

* Les BANQUES de la zone euro (+0,91%) sont également entourées après avoir souffert d'une possible diminution des rachats d'actifs par la Fed.

BNP PARIBAS avance de 1,36%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 0,78% et CRÉDIT AGRICOLE de 0,74%.

* VIVENDI s'adjuge 2,41%, plus forte hausse du CAC 40. L'opérateur de télécoms d'Abou Dhabi Etisalat a proposé un prix plus élevé que son concurrent, le groupe du Qatar Ooredoo, pour reprendre la participation de Vivendi dans Maroc Telecom, selon des sources proches du dossier.   Suite...

 
Jean-Francois Dubos, président du directoire de Vivendi. La valeur du groupe s'adjugeait 2,41% vers 12h15, plus forte hausse du CAC 40, qui gagnait de son côté 0,63% au même moment. L'opérateur de télécoms d'Abou Dhabi Etisalat aurait proposé un prix plus élevé que son concurrent, le groupe du Qatar Ooredoo, pour reprendre la participation de Vivendi dans Maroc Telecom. /Photo prise le 26 février 2013/REUTERS/Jacky Naegelen