Wall Street cherche à interpréter la pause

dimanche 26 mai 2013 19h27
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - Après la pause dans le récent "rally" de Wall Street la semaine dernière, les investisseurs se demandent s'ils sont face à un retournement du marché ou bien s'il s'agit seulement d'un mauvais moment à passer dans une tendance qui reste haussière.

La question sera d'autant plus difficile à trancher que le long week-end de Memorial Day marque généralement le début de la période estivale sur les marchés américains.

Les trois grands indices de Wall Street ont perdu du terrain la semaine dernière, accusant leur première baisse hebdomadaire depuis mi-avril et réveillant les craintes parmi les investisseurs d'un essoufflement de la tendance haussière.

L'une des principales préoccupations sur le marché est de savoir si la Réserve fédérale pourrait mettre fin ou commencer à lever le pied sur ses injections massives de liquidités. Les minutes de la dernière réunion de la Fed ont révélé que certains membres de la banque centrale étaient pour un ralentissement du rythme des rachats d'actifs dès la réunion de juin.

Les volumes de transactions ont fortement augmenté lors des deux séances suivant les "minutes" de la réunion de la Fed.

"Nous aurions dû être préparés" à l'éventualité que la Fed mette un frein à ses mesures de soutien, note Bryant Evans, conseiller en investissement et gérant de portefeuille chez Cozad Asset Management à Champaign (Illinois).

"Le marché cherche peut-être juste une excuse pour prendre des profits. A cela s'ajoute la philosophie de 'vendre en mai et s'en aller' et nous voilà au week-end de Memorial Day."

Le gonflement des volumes de transactions laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un retournement durable, même si l'activité a été plus faible que d'habitude tout au long du 'rally', qui a porté le Dow Jones et le S&P 500 à des records.   Suite...

 
Après la pause dans le récent "rally" de Wall Street la semaine dernière, les investisseurs se demandent s'ils sont face à un retournement du marché ou bien s'il s'agit seulement d'un mauvais moment à passer dans une tendance qui reste haussière. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid