L'Unedic prévoit un chômage en hausse en 2013 et 2014

jeudi 23 mai 2013 19h24
 

PARIS (Reuters) - Le déficit de l'assurance chômage devrait être légèrement moins élevé cette année qu'il n'était prévu auparavant, à 4,8 milliards d'euros, a annoncé jeudi l'Unedic, qui prévoit une poursuite de la hausse du nombre de chômeurs en 2013 et 2014.

La dette s'élèverait à 18,5 milliards fin 2013. En 2014, le déficit atteindrait 5,6 milliards, portant la dette à 24,1 milliards, a précisé le gestionnaire de l'assurance chômage.

En janvier, le déficit 2013 était attendu à 5,0 milliards.

Selon l'Unedic, le nombre de chômeurs inscrits en catégorie A (ceux qui n'exercent aucune activité) augmenterait de 178.700 en 2013 en France métropolitaine et de 128.700 en 2014.

Le nombre d'inscrits en catégories B et C (ceux qui exercent une activité réduite) augmenterait de 63.700 cette année et de 45.100 l'an prochain.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C augmenterait donc de 242.400 en 2013 et de 173.800 en 2014.

L'objectif du président François Hollande d'inverser la courbe la courbe du chômage d'ici la fin 2013 ne devrait donc pas être atteint, même si une stabilisation pourrait s'opérer sur les derniers mois de 2013, avant un nouveau décrochage.

Fin 2013, le nombre de chômeurs atteindrait 3,304 millions en catégorie A en métropole, puis 3,432 millions fin 2014.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C atteindrait au total 4,862 millions fin 2013 en métropole et 5,036 millions fin 2014.   Suite...

 
Le déficit de l'assurance chômage devrait être légèrement moins élevé cette année qu'il n'était prévu auparavant, à 4,8 milliards d'euros contre 5,0 milliards prévu en janvier. Selon l'Unedic, le nombre de demandeurs d'emploi indemnisés augmentera par ailleurs de 77.800 cette année. /Photo d'archives/REUTERS/Jean-Paul Pélissier