Wall Street finit en baisse après la réunion de la Fed

mercredi 22 mai 2013 22h25
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a accusé sa baisse la plus marquée en trois semaines mercredi après que le compte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale a montré que certains de ses responsables étaient prêts à revoir à la baisse dès juin le programme de soutien de la Fed à l'économie américaine.

L'indice Dow Jones des 30 industrielles a cédé 0,52%, soit 80,41 points, à 15.307,17. Le S&P-500, plus large, a perdu 13,81 points, soit 0,83%, à 1.655,35. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 38,82 points (-1,11%) à 3.463,30.

Il s'agit du plus fort repli quotidien en pourcentage du S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, depuis celui de 0,93% du 1er mai.

Pourtant, en cours de séance, le Dow Jones avait atteint un nouveau record, à 15.542,40, après que Ben Bernanke, président de la Fed, a dit devant le Congrès que la banque centrale voulait voir davantage de preuves d'amélioration de l'économie américaine avant de songer à diminuer le rythme de ses rachats d'actifs.

Depuis septembre, dans le cadre de la troisième phase de sa politique d'assouplissement quantitatif ("quantitative easing" ou QE), la Fed consacre 85 milliards de dollars (66 milliards d'euros) par mois à acheter des bons du Trésor et des prêts immobiliers titrisés sur les marchés, afin de faire baisser les taux d'intérêt et de soutenir l'activité économique et l'emploi.

Ce soutien à l'économie, conjugué aux mesures prises par les autres grandes banques centrales, est le principal facteur de hausse de Wall Street depuis le début de l'année, qui a vu le Dow Jones et le S&P 500 enchaîner les records.

Malgré le repli de ce mercredi, ils affichent encore un bond de 16,8% et de 16% depuis le 31 décembre 2012. Le Nasdaq Composite est de son côté en progression de 14,7% sur la période.

UN MARCHÉ SENSIBLE   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS