Les Bourses européennes restent dans le rouge à la mi-séance

mardi 21 mai 2013 13h33
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restent orientées en baisse mardi à mi-séance, consolidant leurs records atteints lors des dernières séances - et Wall Street s'annonce stable - dans des marchés où la tension monte à la veille de déclarations très attendues du président de la Fed au Congrès.

Les investisseurs attendent de voir si Ben Bernanke laissera entendre que la Réserve fédérale pourrait commencer plus tôt que prévu à ralentir le rythme de ses rachats d'actifs, peut-être dès cet été, après des déclarations allant dans les deux sens de la part de responsables de la banque centrale ces derniers jours.

À Paris, l'indice CAC 40 baisse de 0,39% à 4.007,25 points vers 11h10 GMT, tout en se maintenant au-dessus des 4.000 points. À Francfort, le Dax cède 0,26%, mais à Londres, le FTSE avance de 0,1%, soutenu notamment par Marks & Spencer.

L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 recule de 0,57%, plombé par l'automobile (-2,15%), qui abandonne la quasi-totalité de ses gains de la veille.

Le secteur avait fait un bond d'environ 14% depuis le début du mois, dont une hausse de 2,25% lundi consécutive aux immatriculations de voitures neuves au mois d'avril. Michelin (-2,9%) et Renault (-2%) sont parmi les plus fortes baisses du CAC.

Marks & Spencer s'adjuge 6,5%. Après un bénéfice annuel au plus bas depuis 2009, le groupe a annoncé qu'il tablait sur une amélioration de bénéfice imposable grâce au redressement attendu de ses ventes d'habillement et à une diminution de ses investissements.

Carnival chute de plus de 11% à Londres. Le numéro un mondial des croisières a abaissé pour la deuxième fois en trois mois ses prévisions annuelles.

Sur le marché des changes, le dollar s'est redressé, mais de nombreux intervenants attendent l'audition de Ben Bernanke devant le Congrès pour parier plus avant sur la devise américaine.

Le yen est reparti à la baisse, autour de 102,75 pour un dollar. Le ministre de l'Economie Akira Amari, dont les déclarations ce week-end laissant entendre que la correction du yen approchait de son terme avaient provoqué un rebond du yen, a clarifié sa position, se refusant à dire si la correction de la devise japonaise depuis novembre était fini.   Suite...

 
Les Bourses européennes restent orientées en baisse mardi à mi-séance dans des marchés où la tension monte, alors que la Réserve fédérale américaine pourrait revenir sur ses rachats d'actifs à l'automne. L'indice CAC 40 baissait de 0,39% vers 11h10 GMT. À Francfort, le Dax cédait 0,26%, mais à Londres, le FTSE avançait de 0,1%, soutenu notamment par Marks & Spencer. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner