Wal-Mart-Bénéfice inférieur aux attentes, baisse du titre

jeudi 16 mai 2013 18h32
 

par Jessica Wohl

(Reuters) - Wal-Mart Stores, le numéro un mondial de distribution, a annoncé jeudi que le trimestre en cours serait difficile et a présenté des prévisions qui suggèrent qu'il pourrait une nouvelle fois publier un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Pour le trimestre clos le 30 avril, le premier de son exercice 2013-2014, le groupe a en effet fait état d'une hausse moins marquée que prévu de son résultat net, en raison notamment d'une baisse inattendue des ventes de ses magasins ouverts depuis un an au moins aux Etats-Unis.

Vers 15h35 GMT, le titre Wal-Mart cédait 2,2% à 78,11 dollars alors que le Dow Jones dont il fait partie gagnait 0,1%. Mercredi, la valeur avait atteint un pic historique de 79,96 dollars.

Wal-Mart a précisé que ses ventes sur le marché américain avaient notamment pâti d'un report de l'envoi de chèques de remboursement d'impôts sur le revenu, de conditions météorologiques peu favorables et d'une hausse des cotisations salariales.

Bill Simon, le directeur général, a évoqué "les pires conditions météorologiques printanières de ces dernières années prévalant sur l'ensemble du pays".

Les ventes à magasins constants aux Etats-Unis ont ainsi baissé de 1,4% sur le premier trimestre de l'exercice. La fréquentation des magasins américains ouverts depuis au moins un an a reculé de 1,8%. En revanche, les dépenses moyennes par visite ont augmenté de 0,4%.

Bill Simon a également expliqué cette évolution aux Etats-Unis par une hausse des prix alimentaires moins importante que prévu.

Pour le trimestre qui vient de commencer, le groupe a dit s'attendre à des ventes à magasins constants aux Etats-Unis, hors carburant, allant d'un niveau inchangé à une hausse de 2%.   Suite...

 
Wal-Mart Stores a annoncé jeudi un bénéfice trimestriel en hausse moins marquée que prévu, en raison notamment d'une baisse des ventes de 1,4% de ses magasins ouverts depuis un an au moins aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/John Gress