Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

jeudi 16 mai 2013 12h42
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 se replie de 0,37% à 3.967,50 points à 12h15, dans des volumes peu étoffés, après avoir atteint la veille en séance un nouveau plus haut annuel à 3.983,05 points.

* Plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, EDF décroche de 4,63%, Bank of America-Merrill Lynch ayant abaissé son conseil de "neutre" à "sous-performance" sur la valeur.

* ALSTOM (-3,36%) souffre pour sa part d'un abaissement de recommandation de Morgan Stanley. Le broker est passé de "surpondérer" à "pondération en ligne" sur la valeur, avec un objectif de cours abaissé à 33 euros contre 38 euros. Citigroup a également réduit son objectif de cours, de 38 euros à 34 euros.

* CNP ASSURANCES recule de 2,73%, troisième plus forte baisse du SBF 120. L'assureur a surpris les marchés en relevant le coût de la crise chypriote et du plan de sauvetage de l'île dans ses comptes du premier trimestre.

* En tête du CAC 40, ACCOR avance de 2,3%. La valeur, qui a déjà bondi de 2,5% la veille, a franchi une résistance technique autour de 26,25 euros pour repasser au-dessus de sa moyenne mobile à 200 jours (26,52 euros).

L'ensemble du secteur est bien orienté, SODEXO prenant 2,53% sur le SBF 120 et l'indice Stoxx 600 du transport et des loisirs signant la deuxième plus forte hausse sectorielle en Europe (+0,92%).

* Les VALEURS DU LUXE sont dopées par l'annonce du suisse Richemont (+5,45%) sur son dividende et ses ventes d'avril.

PPR gagne 0,87% et LVMH 0,98%. L'indice Stoxx 600 du compartiment prend 0,96%, soit la meilleure performance sectorielle en Europe.

* UBISOFT caracole en tête des valeurs du SBF 120 (+6,29%), au lendemain de la publication de ses résultats annuels, jugés meilleurs que prévu par le marché.   Suite...

 
Dans un marché parisien en repli de 0,37% à 3.967,50 points à 12h15, le titre EDF enregistre la plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120 à la mi-journée (-4,63%), Bank of America-Merrill Lynch ayant abaissé son conseil de "neutre" à "sous-performance" sur la valeur. /Photo d'archives/REUTERS/Vincent Kessler