Les Bourses européennes ouvrent sur une note prudente

mardi 14 mai 2013 09h27
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note prudente mardi en l'absence de catalyseur à la hausse comme à la baisse après la forte progression des dernières semaines, qui les a portées à des plus hauts de plusieurs années.

Un quart d'heure après le début des échanges, l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, qui avait débuté dans le vert, cédait 0,05% à 1.230,42 points et l'EuroStoxx 50 0,09% à 2.774,79. À Paris, le CAC 40 abandonnait 0,09% à 3.941,54 points. À Francfort, le Dax reculait de 0,05% et à Londres, le FTSE avançait de 0,05%.

L'indice Stoxx du secteur des ressources de base reculait de 1,1% mais celui de l'automobile gagnait 0,43%.

Parmi les valeurs en vue, EADS gagne 1,59% après l'annonce d'une hausse de 56% de son résultat d'exploitation au premier trimestre.

A la baisse, GDF Suez abandonne 3,17% après la vente par son actionnaire belge GBL de 2,7% du capital pour environ un milliard d'euros.

Commerzbank perd 2,42% après l'annonce des modalités détaillées de son augmentation de capital de 2,5 milliards d'euros. La banque allemande a fixé le prix de souscription des nouveaux titres à 4,50 euros, soit une décote de 55% sur le cours de clôture de lundi. Les capitaux levés serviront à rembourser l'Etat fédéral allemand et l'assureur Allianz, venus à son secours pendant la crise financière.

Sur le front macroéconomique, les investisseurs surveilleront à 9h00 GMT l'indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne et les chiffres de la production industrielle dans la zone euro. En attendant, les futures sur Bunds allemands ont ouvert en repli, les investisseurs évitant la surexposition.

Le marché de la dette est en outre attentif après l'annonce du lancement par l'Etat espagnol d'un emprunt syndiqué à 10 ans.

L'euro, lui, oscille autour du seuil de 1,30 dollar, en légère hausse par rapport au plus bas de cinq semaines touché vendredi à 1,2935, tandis que le billet vert cède du terrain face aux autres grandes devises, victime de prises de profit avant une série d'indicateurs américains attendus d'ici la fin de la semaine.

Le pétrole, lui, se stabilise, autour de 103 dollars le baril pour le Brent et 95,40 pour le brut léger américain, après avoir subi lundi son repli le plus marqué depuis deux semaines.

Marc Angrand pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

 
Les principales Bourses européennes ont ouvert sur une note prudente mardi en l'absence de catalyseur à la hausse comme à la baisse après la forte progression des dernières semaines, qui les a portées à des plus hauts de plusieurs années. Un quart d'heure après l'ouverture, le CAC 40 abandonnait 0,09% à 3.941,54 points. /Photo d'archives/ REUTERS/John Schults