Wall Street bien partie pour un joli mois de mai

dimanche 12 mai 2013 16h25
 

par Angela Moon

NEW YORK (Reuters) - "Sell in May and Go Away" : le vieil adage boursier conseille de vendre en mai et de partir, mais Wall Street semble vouloir l'ignorer cette année.

Le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ont encore enchaîné les records pendant la semaine écoulée et, au terme de la deuxième semaine de mai, le S&P - l'indice de référence des gérants américains - affiche des gains de 2,3% sur le mois et de 14,6% depuis le début de l'année.

"Au lieu de vendre et de partir, on se prépare peut-être un rally surprise de mai", commente Ryan Detrick, analyste technique chez Schaeffer's Investment Research à Cincinnati, dans l'Ohio. "Les valeurs moyennes ont surperforment le marché depuis quelque temps, c'est encourageant car c'est un signe que les investisseurs n'hésitent pas à aller vers les segments les plus risqués."

Le début du mois a été marqué par le franchissement de deux seuils historiques pour le Dow Jones et le S&P, à respectivement 15.000 et 1.600 points.

Depuis lors, les deux indices se sont maintenus fermement au-dessus de ces marqueurs pendant que le Nasdaq Composite, l'indice riche en technologiques, a retrouvé ses niveaux de clôture d'il y a 12 ans et demi.

Signe de la profondeur du mouvement haussier, l'indice Russell 2000 des valeurs moyennes et "small caps" a aussi atteint des niveaux historiques.

LE S&P SOUS SURVEILLANCE

Le S&P-500 a clôturé vendredi à 1.633 points et, selon les analystes techniques, la prochaine barre à surveiller est le niveau des 1.660 points.   Suite...

 
Le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ont encore enchaîné les records pendant la semaine écoulée et, au terme de la deuxième semaine de mai, le S&P - l'indice de référence des gérants américains - affiche des gains de 2,3% sur le mois et de 14,6% depuis le début de l'année. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson