Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

mercredi 8 mai 2013 18h18
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, qui a clôturé en hausse, le marché parisien profitant des chiffres jugés solides du commerce chinois dans des volumes cependant limités en ce jour férié en France.

L'indice CAC 40 a avancé de 0,89% à 3.956,28 points, au plus haut depuis juillet 2011, dans des volumes représentant 82% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois et 2,4 milliards d'euros sur NYSE Euronext:

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont profité des statistiques montrant que les exportations chinoises avaient progressé de 14,7% en avril en rythme annuel et ses importations de 16,8%.

STMICROELECTRONICS (+4,76% à 7,132 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40, SAINT-GOBAIN s'est octroyé 2,76% à 32,17 euros, TECHNIP 2,5% à 85,56 euros et SCHNEIDER ELECTRIC 2,27% à 58,50 euros. L'indice Stoxx du secteur européen de la construction (+1,45%) a fini en tête des hausses sectorielles en Europe et celui des ressources de base a gagné 1,05%.

* LAFARGE a encore pris 4,35% à 53,26 euros au lendemain d'un gain de 4,4%. Le premier cimentier mondial a confirmé mardi qu'il atteindrait probablement son objectif de désendettement au second semestre, et a rassuré sur sa capacité à maintenir ou augmenter ses prix.

La valeur a également été soutenue par Holcim (+5,1%), qui a fait état d'une hausse de son bénéfice trimestriel, soutenue par des économies, des hausses de prix ainsi que la vente d'une participation dans Cement Australia.

* SOCIETE GENERALE (+1,92% à 30,72 euros) est reste entourée au lendemain d'une progression de 5,68% liée à l'annonce d'un nouveau plan d'économies et a profité d'arbitrages réalisés au détriment du CREDIT AGRICOLE (-0,54% à 7,05 euros), dont la publication trimestrielle a déçu certains analystes.

BNP PARIBAS a reculé de 0,67% à 44,65 euros dans le sillage de l'établissement portugais Banco Espirito Santo (-10,62%), qui a fait état d'une perte trimestrielle résultant d'une hausse des créances douteuses liée à la récession au Portugal.

* A rebours de tendance, ALSTOM a encore perdu 2,1% à 27,805 euros, plus forte baisse du CAC 40, après sa chute d'environ 12% mardi suite à un avertissement sur ses résultats.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS