Les Bourses européennes accroissent leurs gains à la mi-séance

mercredi 8 mai 2013 13h12
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accroissent leurs gains à mi-séance mercredi, tirées par des statistiques allemandes jugées encourageantes et les bons chiffres du commerce chinois.

En Allemagne, la production industrielle a augmenté de 1,2% en mars, alors que les analystes tablaient sur un repli de 0,1%.

La première économie de la zone euro avait déjà annoncé mardi une hausse des commandes à l'industrie.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,74% (28,91 points) à 3.950,23 points vers 12h50. À Francfort, le Dax progresse de 0,61% et à Londres, le FTSE est en hausse de 0,27%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 gagne 0,43%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en ordre dispersé mais sans grands écarts. Le Standard & Poor's 500 est attendu en hausse de 0,05% après avoir battu un nouveau record de clôture mardi, tandis que le Dow Jones pourrait perdre 0,03%.

L'indice européen des ressources de base gagne 0,75%, la plus forte hausse sectorielle, stimulé par l'annonce d'une progression annuelle de 14,7% des exportations chinoises en avril.

ING gagne 2,14%, quatrième plus forte progression de l'EuroStoxx 50, après avoir publié mercredi un bénéfice net à peu près conforme au consensus au premier trimestre.

Lafarge progresse de 3,82% et signe la meilleure performance du CAC 40, le groupe ayant confirmé hier qu'il atteindrait probablement son objectif de désendettement au second semestre.

Thales bondit de 6%, marquant la deuxième plus forte hausse de l'EuroFirst 300, et se négocie à un plus haut de trois ans, JPMorgan se montrant optimiste sur la valorisation de l'équipementier.   Suite...

 
Les Bourses européennes accroissent leurs gains à mi-séance mercredi, tirées par des statistiques allemandes jugées encourageantes et les bons chiffres du commerce chinois. Vers 12h50, le CAC 40 gagne 0,74% à Paris, le Dax progresse de 0,61% à Francfort et le FTSE est en hausse de 0,27% à Londres. /Photo prise le 8 mai 2013/REUTERS/Remote/Lizza David