A Wall Street, le Dow finit à plus de 15.000, un record

mardi 7 mai 2013 22h22
 

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a fini en hausse mardi, la progression des valeurs liées aux matières premières et à l'énergie permettant à l'indice Dow Jones de terminer au-dessus de 15.000 points pour la première fois de son histoire.

Le Standard & Poor's 500, l'indice de référence des gérants de fonds, a quant à lui inscrit un nouveau record absolu en séance et un quatrième record de clôture consécutif.

Les marchés américains ont bénéficié de plusieurs facteurs extérieurs, comme la baisse du taux directeur de la Banque de réserve d'Australie, la hausse des commandes à l'industrie en Allemagne et le succès de l'emprunt obligataire lancé par le Portugal.

L'indice Dow Jones a fini sur une progression de 87,31 points, soit 0,58%, à 15.056,20. Le Standard & Poor's, plus large, a pris 8,46 points (+0,52%) à 1.625,96 après un pic à 1.626,03 et le Nasdaq Composite s'est adjugé 3,66 points (+0,11%) à 3.396,63.

Caterpillar a enregistré la plus forte hausse du Dow Jones, prenant 2,51% sur la journée, et le S&P sectoriel des matières premières s'est adjugé 0,89%.

Le secteur de l'énergie, lui, a été tiré par le producteur de pétrole et de gaz EOG Resources, qui a bondi de 7,66% après la publication de résultats supérieurs aux attentes.

Le S&P de l'énergie a pris 0,67%.

Parallèlement, le Nasdaq a été freiné par la baisse de 0,45% d'Apple, sa plus grosse valeur, après trois séances consécutives de hausse. Le groupe à la pomme a entraîné dans son sillage bon nombre de sociétés de haute technologie.

Parmi les reculs les plus marqués sur la séance figurent aussi le fabricant de modules solaires First Solar (-8,9%) et le spécialiste de la location vidéo en ligne Netflix (-2,1%).   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS