Les marges en Espagne et en Italie ont entamé le résultat d'Enel

mardi 7 mai 2013 18h09
 

MILAN (Reuters) - Enel a annoncé mardi une baisse de 4,2% de son excédent brut d'exploitation (EBE) au premier trimestre, conséquence de marges rognées sur ses importants marchés italien et espagnol.

La première société italienne de services aux collectivités a fait état d'un EBE (Ebitda) de 4,077 milliards d'euros, supérieur à un consensus d'analystes le donnant à 3,967 milliards.

Enel a également annoncé que le conseil d'administration approuvait l'émission d'obligations hybrides à hauteur de cinq milliards d'euros au plus d'ici la fin 2014.

Enel, l'une des "utilities" européennes les plus endettées, veut émettre des emprunts et vendre des actifs pour réduire sa dette qui représentait 43,29 milliards d'euros fin mars.

Stephen Jewkes, Wilfrid Exbrayat pour le service français

 
Enel a publié un excédent brut d'exploitation (EBE) en baisse de 4,2% au premier trimestre, à 4,077 milliards d'euros, conséquence de marges rognées sur ses importants marchés italien et espagnol. /Photo d'archives/REUTERS/Giampiero Sposito