Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 6 mai 2013 18h27
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, qui a marqué une pause après sa hausse de vendredi, consécutive aux chiffres de l'emploi américain du mois dernier, alors que le marché londonien était fermé pour cause de jour férié au Royaume-Uni.

L'indice CAC 40 a abandonné 0,15% à 3.907,04 points après un gain de 1,4% vendredi, mais les volumes sont restés faibles, 45% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois avec moins de 1,4 milliard d'euros échangés sur NYSE Euronext.

* CARREFOUR (-2,31% à 22,46 euros) s'est reposé sur une ligne de support technique à près de 22,4 euros après avoir échoué à franchir une résistance autour de 23 euros, qui aurait permis au titre d'inscrire un nouveau plus haut depuis début juillet 2011.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES ont perdu du terrain alors que, selon les résultats de plusieurs enquêtes mensuelles Markit, la récession en zone euro pourrait s'aggraver au deuxième trimestre.

LAFARGE a cédé 1,72% à 48,88 euros, RENAULT 0,86% à 53,19 euros, BOUYGUES 0,6% à 21,50 euros et TECHNIP 0,32% à 83,27 euros. L'indice Stoxx du secteur de la construction en zone euro a perdu 0,36% et celui de l'automobile 0,42%.

* GDF SUEZ a reculé de 1,46% à 16,485 euros et EDF de 0,39% à 17,665 euros, les deux valeurs étant en partie victimes de la spéculation d'investisseurs estimant qu'elles pourraient être les premières concernées par d'éventuelles cessions de participations de l'Etat.

Egalement citées comme des cibles potentielles d'un désengagement de l'Etat, THALES a lâché 0,35% à 32,935 euros, SAFRAN 0,66% à 37,65 euros ou encore FRANCE TÉLÉCOM 0,74% à 8,187 euros.

* A rebours de tendance, GEMALTO (+1,68% à 62,46 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 après avoir lâché 4,3% la semaine dernière pendant que le CAC prenait 2,7%. La valeur, qui profite d'un rebond sur un support technique situé autour de 61 euros, a franchi une ligne de résistance passant entre 61,5 et 62 euros.

* De même, ALSTOM a progressé de 0,89% à 32,20 euros, la valeur testant sa moyenne mobile à 50 jours (à 32,365 euros) à la veille de la publication de ses résultats annuels pour lesquels les analystes se montrent optimistes en tablant notamment sur une croissance de 3,7% du chiffre d'affaires et de 26% du résultat net.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS