May 6, 2013 / 11:29 AM / 4 years ago

Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris à la mi-séance

3 MINUTES DE LECTURE

Air France-KLM abandonne 2,78%, plus forte baisse du SBF 120 à la mi-séance, alors que les analystes jugent encore insuffisants les progrès accomplis par le groupe dont les opportunités de croissance sont limitées par les mesures d'austérité prises en Europe. /Photo prise le 8 janvier 2013/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, qui marque une pause après sa hausse de vendredi, consécutive aux chiffres de l'emploi américain du mois dernier, alors que le marché londonien est fermé pour cause de jour férié au Royaume-Uni.

A 13h03, l'indice CAC 40 abandonne 0,31% à 3.900,70 points après un gain de 1,4% vendredi, mais les volumes sont très faibles, seulement 512 millions d'euros ayant changé de mains sur NYSE Euronext.

* De nombreuses VALEURS CYCLIQUES perdent du terrain alors que, selon les résultats de plusieurs enquêtes mensuelles Markit, la récession en zone euro pourrait s'aggraver au deuxième trimestre.

SAINT-GOBAIN (-1,87%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, LAFARGE cède 1,8%, TECHNIP 1,13% et VINCI 0,51%. L'indice Stoxx du secteur de la construction en zone euro perd 0,72% et celui de l'automobile 0,32%.

* Le SECTEUR DES UTILITIES (-1,6%) accuse la plus forte baisse sectorielle en zone euro avec E.ON (-7,4%), qui détache un dividende de 1,1 euro par action.

GDF SUEZ recule de 1,43% et VEOLIA ENVIRONNEMENT de 1,27%.

* A rebours de tendance, GEMALTO (+3,35% à 63,49 euros) signe la plus forte hausse du CAC 40 après avoir lâché 4,3% la semaine dernière pendant que le CAC prenait 2,7%. La valeur, qui profite d'un rebond sur un support technique situé autour de 61 euros, a franchi une ligne de résistance passant entre 61,5 et 62 euros.

* Des VALEURS offrant un profil DÉFENSIF sont à nouveau recherchées dans un contexte d'incertitudes économiques malgré des valorisations souvent jugées élevées.

L'OREAL gagne 0,37%, PERNOD RICARD 0,31% et DANONE 0,1%. L'indice Stoxx du secteur de l'agroalimentaire en zone euro s'adjuge 0,27%.

* NICOX (+5,13% à 2,809) signe la plus forte progression de l'indice SBF 120. La valeur, qui a ouvert un nouveau gap haussier entre 2,699 et 2,724 euros, teste sa moyenne mobile à 50 jours (à 2,859 euros) après avoir franchi celle à 200 jours (alors à 2,667 euros) vendredi.

* BIC grimpe de 4,02%, le fabriquant de stylos, de briquets et de rasoirs ayant annoncé un accord portant sur l'acquisition de 40% de la septième entité de l'activité papeterie du groupe Cello.

* AIR FRANCE-KLM abandonne 2,78%, plus forte baisse du SBF 120 alors que les analystes jugent encore insuffisants les progrès accomplis par le groupe dont les opportunités de croissance sont limitées par les mesures d'austérité prises en Europe.

* BOLLORE perd encore 2,1% après un recul de 1,08% vendredi, le groupe restant plombé par l'annonce d'un chiffre d'affaires trimestriel en repli de 3%.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below