Siemens revoit en légère baisse ses prévisions annuelles

jeudi 2 mai 2013 18h04
 

par Maria Sheahan

FRANCFORT (Reuters) - Siemens a annoncé jeudi une révision en légère baisse de ses prévisions annuelles en raison d'une demande qui reste mitigée dans le secteur industriel et d'un bénéfice trimestriel plombé par des charges passées sur certains projets.

Le conglomérat allemand, dont la gamme de produits va des turbines d'électricité à des trains à grande vitesse en passant par des systèmes d'aide à l'audition est très dépendant de la demande industrielle mondiale et pâtit de ce fait du ralentissement économique mondial.

Siemens a par ailleurs indiqué prévoir de mettre sa filiale d'éclairages Osram en Bourse au début du mois de juillet. Le groupe, rencentré sur ses activités les plus rentables, a dit l'évaluer à environ 3,2 milliards d'euros.

Osram, en pleine restructuration se traduisant par 8.000 suppressions d'emplois, est le deuxième groupe mondial de l'éclairage derrière Philips.

Le titre a clôturé en hausse de 0,64%, surperformant légèrement le Dax qui s'est adjugé 0,61%. L'indice regroupant les valeurs industrielles européennes a de son côté cédé 0,28%.

Siemens a dit s'attendre désormais à ce que son bénéfice net des activités poursuivies 2012-2013 s'inscrive dans le bas de sa fourchette d'estimations allant de 4,5 à cinq milliards d'euros.

Le groupe a également dit anticiper un repli modéré de son chiffre d'affaires annuel, alors qu'il avait tablé jusqu'ici sur des ventes stables.

D'après le consensus établi par Thomson Reuters, les économistes anticipent en moyenne un bénéfice pour l'exercice fiscal clos au 30 septembre de 4,84 milliards d'euros, contre 5,18 milliards d'euros l'année dernière, en raison de son programme de réduction des coûts.   Suite...

 
Siemens revoit en légère baisse ses prévisions annuelles en raison d'une demande qui reste mitigée dans le secteur industriel et d'un bénéfice trimestriel plombé par des charges passées sur certains projets. Le conglomérat allemand prévoit par ailleurs de mettre sa filiale d'éclairages Osram en Bourse au début du mois de juillet. /Photo d'archives/REUTERS/Fabrizio Bensch