Unilever veut porter jusqu'à 75% sa part dans sa filiale en Inde

mardi 30 avril 2013 09h53
 

BOMBAY (Reuters) - Unilever a annoncé mardi une offre d'un montant équivalent à 4,11 milliards d'euros pour porter jusqu'à 75% sa part dans sa filiale indienne Hindustan Unilever.

Le géant anglo-néerlandais de produits de grande consommation, qui détient actuellement 52,48% de Hindustan Unilever, souhaite acquérir 487 millions d'actions supplémentaires, soit 22,52% de sa division indienne, pour 600 roupies (8,44 euros) par titre, ce qui représente une prime de 20,6% par rapport au cours de clôture de lundi.

"Cela représente une nouvelle étape de la stratégie d'investissement d'Unilever dans les marchés émergents, et offre aux actionnaires actuels une opportunité de liquidités avec une prime que nous jugeons attrayante", a expliqué Paul Polman, directeur général d'Unilever, dans un communiqué.

A la suite de l'annonce de l'OPA, qui devrait prendre effet en juin 2013 et serait alors la plus importante jamais effectuée en Inde, l'action Hindustan Unilever montait de 16,29% à 578,35 roupies vers 06h00 GMT.

"A long terme, nous pensons que la société mère sera de plus en plus encline à partager des technologies avec sa filiale indienne, introduire de nouvelles marques là-bas, et y augmenter sa part de marché" estime G. Chokkalingam, responsable des investissements de Centrum Wealth Management.

Swati Pandey; Julien Dury pour le service français, édité par Véronique Tison

 
Devant le siège de Hindustan Unilever à Bombay. Unilever a annoncé une offre d'un montant équivalent à 4,11 milliards d'euros pour porter jusqu'à 75% sa part dans sa filiale indienne. /Photo prise le 29 avril 2013/REUTERS/Danish Siddiqui