Rebond de 1,3% de la consommation des ménages en mars

mardi 30 avril 2013 11h25
 

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a progressé de 1,3% en mars, tirée par les dépenses alimentaires et en énergie, selon les donnés publiées mardi par l'Insee.

Cette hausse mensuelle, la plus forte depuis février 2012, est toutefois insuffisante pour compenser les baisses de février et de janvier (confirmées à -0,2% et -0,9%), avec pour conséquence que la consommation des ménages recule de 0,4% sur l'ensemble du premier trimestre après avoir déjà accusé un repli de 0,1% au quatrième trimestre 2012.

Quinze économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un chiffre en hausse de 0,1% en mars, leurs prévisions s'échelonnant entre -0,7% et +0,7%.

Dans un communiqué, l'Insee fait état d'un rebond de 2,6% des dépenses en produits alimentaires le mois dernier après leur recul de février (-0,3%) et d'une accélération de la hausse des dépenses en énergie (+2,8% après +1,4% en janvier et +1,2% en février) en raison de températures inférieures aux normales saisonnières.

La consommation en biens durables est restée quasiment stable (-0,1%) mais a reculé de 3,9% sur l'ensemble du premier trimestre. Les dépenses en automobiles ont notamment reculé de 0,9% sur le mois de mars mais ont chuté de 6,8% sur le trimestre compte tenu d'un mois de janvier en baisse de 11,0%.

Les achats de textile-cuir ont accusé de leur côté leur deuxième mois consécutif de baisse (-2,9% après -4,8%) après leur progression de 3,5% en janvier à la faveur des soldes d'hiver.

Yann Le Guernigou

 
LA CONSOMMATION DES MÉNAGES