28 avril 2013 / 12:37 / dans 4 ans

Banques centrales et statistiques au menu de Wall Street

Réunions de banques centrales et indicateurs économiques donneront le la la semaine prochaine à Wall Street, dans un contexte de ralentissement apparent de la croissance aux Etats-Unis comme en a témoigné la dernière statistique du PIB. /Photo prise le 26 avril 2013/REUTERS/Brendan McDermid

par Wanfeng Zhou

NEW YORK (Reuters) - Réunions de banques centrales et indicateurs économiques donneront le la la semaine prochaine à Wall Street, dans un contexte de ralentissement apparent de la croissance aux Etats-Unis comme en a témoigné la dernière statistique du PIB.

Le taux de croissance annuel a été de 2,5% au premier trimestre aux USA, alors qu‘on attendait 3,0%.

Une telle statistique rend les investisseurs prudents et les pousse à prendre leurs bénéfices après le robuste rally boursier des derniers mois, note John Praveen (Prudential International Investments Advisers).

Selon lui, Wall Street risque de rétrograder de 5% dans les mois qui viennent si les indicateurs économiques à venir ne répondent pas aux attentes.

Les statistiques économiques américaines tomberont dru la semaine prochaine mais celle qui est la plus attendue est comme de juste la statistique de l‘emploi d‘avril, publiée vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoient 150.000 créations d‘emplois après 88.000 en mars et un taux de chômage inchangé de 7,6%.

La Réserve fédérale se réunira mardi et mercredi, tandis que la Banque centrale européenne suivra jeudi.

Si la Fed prend à nouveau l‘engagement ferme de poursuivre sa politique ultra-accommodante, alors même que les résultats de sociétés ont pour la plupart dépassé les attentes, Wall Street pourrait trouver l‘énergie nécessaire pour poursuivre son rally même si l‘économie américaine s‘essouffle.

Les banques centrales ont amplement contribué à soutenir les marchés boursiers ces derniers mois, des financements moins chers pour les entreprises et les ménages ayant contribué à gonfler les résultats des entreprises. Les grands indices boursiers américains ont inscrit des records ces mois-ci.

Ainsi, sur 271 entreprises de l‘indice S&P qui ont publié leurs comptes, 69% ont battu le consensus, au-dessus de la moyenne de 63% constatée depuis 1994, selon des données Thomson Reuters.

Les choses sont moins bonnes si l‘on considère non plus le bénéfice mais le chiffre d‘affaires. La proportion des sociétés qui ont battu le consensus retombe alors à 43,9%, bien en deçà de la moyenne de 62% depuis 2002.

Pour autant, les analystes anticipent à présent une croissance des bénéfices de 3,8% durant le trimestre au lieu de 1,5% en début du mois.

SANS GRANDE CONVICTION

“Tant qu‘on a le sentiment que les banques centrales sont de notre côté et de celui des investisseurs, en fournissant toujours plus de liquidités, cela aidera à améliorer le sentiment”, dit Brian Jacobsen (Wells Fargo Funds Management).

“Je ne pense pas (que la Fed) dispose de suffisamment de données depuis sa dernière réunion pour justifier un changement de politique. Je ne pense pas qu‘elle envisage sérieusement de ralentir le rythme de ses achats (NDLR - actuellement de 85 milliards de dollars par mois) avant septembre sans doute”.

Quant à la BCE, les marchés se demandent si elle procèdera à la baisse des taux attendue la semaine prochaine, dans un contexte de détérioration de la situation économique de la zone euro.

“Le marché a monté sur l‘idée que la BCE pourrait vraiment donner un coup de pouce: si le marché US réagit de la même manière, on pourrait à nouveau avoir un rally”, dit John Canally (LPL Financial).

Pour David Joy (Ameriprise Financial), “les marchés subissent une phase d‘ajustement car ils tentent d‘évaluer l‘état de santé de l‘économie ici (aux USA) et ailleurs”.

“En quelque sorte, les investisseurs tentent de gagner du temps; ils investissent mais sans grande conviction”.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below