Banques centrales et statistiques au menu de Wall Street

dimanche 28 avril 2013 14h36
 

par Wanfeng Zhou

NEW YORK (Reuters) - Réunions de banques centrales et indicateurs économiques donneront le la la semaine prochaine à Wall Street, dans un contexte de ralentissement apparent de la croissance aux Etats-Unis comme en a témoigné la dernière statistique du PIB.

Le taux de croissance annuel a été de 2,5% au premier trimestre aux USA, alors qu'on attendait 3,0%.

Une telle statistique rend les investisseurs prudents et les pousse à prendre leurs bénéfices après le robuste rally boursier des derniers mois, note John Praveen (Prudential International Investments Advisers).

Selon lui, Wall Street risque de rétrograder de 5% dans les mois qui viennent si les indicateurs économiques à venir ne répondent pas aux attentes.

Les statistiques économiques américaines tomberont dru la semaine prochaine mais celle qui est la plus attendue est comme de juste la statistique de l'emploi d'avril, publiée vendredi.

Les économistes interrogés par Reuters prévoient 150.000 créations d'emplois après 88.000 en mars et un taux de chômage inchangé de 7,6%.

La Réserve fédérale se réunira mardi et mercredi, tandis que la Banque centrale européenne suivra jeudi.

Si la Fed prend à nouveau l'engagement ferme de poursuivre sa politique ultra-accommodante, alors même que les résultats de sociétés ont pour la plupart dépassé les attentes, Wall Street pourrait trouver l'énergie nécessaire pour poursuivre son rally même si l'économie américaine s'essouffle.   Suite...

 
Réunions de banques centrales et indicateurs économiques donneront le la la semaine prochaine à Wall Street, dans un contexte de ralentissement apparent de la croissance aux Etats-Unis comme en a témoigné la dernière statistique du PIB. /Photo prise le 26 avril 2013/REUTERS/Brendan McDermid