Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

vendredi 26 avril 2013 08h43
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, attendue en baisse à l'ouverture, le contrat à terme sur l'indice CAC 40 cédant 0,3% vers 8h30 après plusieurs publications de résultats jugés décevantes et dans l'attente des chiffres de la croissance américaine annoncés à 14h30

* EADS - L'Etat français est en train de vendre 2,1% du capital d'EADS au prix de 40,20 euros par action, a-t-on appris vendredi auprès de traders précisant qu'UBS serait en charge de l'opération.

* TOTAL a publié vendredi des résultats en baisse au premier trimestre, en raison notamment d'un recul des cours du pétrole et de sa production, et a indiqué que les volumes de ses activités aval seraient pénalisés par des arrêts au deuxième trimestre.

* DANONE a annoncé avoir mis un terme à son alliance stratégique avec Yakult tout en réaffirmant son statut d'actionnaire majeur et de partenaire de long terme de la société.

* ALCATEL-LUCENT a accusé une nouvelle perte d'exploitation au titre du premier trimestre, pénalisé par le recul des investissements des opérateurs télécoms qui affecte l'ensemble du secteur.

* PPR a nettement ralenti la cadence dans le luxe au premier trimestre, touché par un ralentissement en Europe et en Chine, tandis que la baisse s'est poursuivie pour l'équipementier sportif Puma.

* VINCI, EIFFAGE - Le gouvernement a transmis aux sociétés d'autoroutes françaises une proposition portant sur des investissements de trois milliards d'euros en échange d'une prolongation des concessions dans le cadre de discussions engagées depuis plusieurs mois sur l'investissement autoroutier, selon Les Echos.

VINCI a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 1,1% à structure comparable au premier trimestre, la montée en puissance des travaux sur la ligne de TGV Tours-Bordeaux compensant les mauvaises conditions climatiques qu'a connue la France au début de l'année.

* SAINT-GOBAIN a annoncé un chiffre d'affaires en recul de 4,8% au premier trimestre, à 9,7 milliards d'euros, pénalisé par le ralentissement économique en Europe et des conditions hivernales particulièrement rigoureuses cette année.   Suite...

 
EADS, à suivre vendredi à la Bourse de Paris. L'Etat est en train de vendre 2,1% du capital du groupe aéronautique au prix de 40,20 euros par action. /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz