Ford dépasse les attentes grâce à l'Amérique du Nord

mercredi 24 avril 2013 15h25
 

DETROIT (Reuters) - Ford a publié mercredi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes, le succès de ses nouveaux modèles ayant porté les profits de ses activités nord-américaines à leur meilleur niveau depuis plus de dix ans.

Le deuxième constructeur automobile des Etats-Unis a ainsi vu son chiffre d'affaires en Amérique du Nord bondir de 20% par rapport au début 2012.

Parallèlement, la restructuration de ses activités européennes, toujours déficitaires, se poursuit conformément aux prévisions, a-t-il ajouté.

Ford a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice imposable de 2,1 milliards de dollars (1,6 milliard d'euros), soit 41 cents par action, en repli par rapport à celui de 2,3 milliards du premier trimestre 2012.

Mais ses résultats dépassent le consensus puisque les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 37 cents selon Thomson Reuters I/B/E/S.

La forte performance en Amérique du Nord résulte "d'une reprise de la demande de véhicules aux Etats-Unis, d'une baisse des coûts salariaux et d'usines qui tournent pratiquement au maximum de leurs capacités", observe Christian Mayes, analyste d'Edward Jones.

"Le redressement du marché immobilier contribue lui aussi à stimuler la demande des pick-up 'série F', dont la marge bénéficiaire est plus élevée que celles de certaines des voitures plus petites vendues par Ford", ajoute-t-il.

Le groupe a redit prévoir de perdre deux milliards de dollars en Europe cette année. Son directeur financier Bob Shanks a précisé à des journalistes que les derniers indicateurs économiques européens laissaient peu d'espoir d'un rebond rapide sur le Vieux Continent.

Le directeur financier estime toutefois que le marché automobile européen semble avoir touché le fonds et qu'il pourrait montrer des signes de stabilisation en fin d'année ou au début de 2014.   Suite...

 
Ford a dégagé un bénéfice supérieur aux attentes au premier trimestre, ses nouveaux modèles ayant porté les profits de ses activités nord-américaines à leur meilleur niveau depuis au moins 2000. /Photo prise le 19 mars 2013/REUTERS/Heinz-Peter Bader