L'indice Ifo confirme la dégradation en Allemagne

mercredi 24 avril 2013 11h59
 

par Michelle Martin

BERLIN (Reuters) - Le climat des affaires s'est dégradé en avril en Allemagne pour le deuxième mois consécutif, avec un indice Ifo en deçà des estimations les plus pessimistes, confirmant que la première économie européenne peine à sortir de la contraction qu'elle a connue à la fin de 2012.

L'indice du climat des affaires calculé par l'institut Ifo a reculé à 104,4 en avril, contre 106,7 en mars. L'estimation médiane de 45 économistes interrogés par Reuters était de 106,2, le pronostic le plus bas étant de 104,8.

Dans les secondes qui ont suivi, l'euro a reculé à son plus bas niveau depuis trois semaines face au dollar tandis que les Bunds remontaient brièvement.

L'enquête de l'institut munichois est réalisée chaque mois auprès de quelque 7.000 entreprises.

L'économie allemande, après avoir bien résisté à la crise de la dette dans la zone euro, s'est contractée au dernier trimestre 2012 et les derniers indicateurs montrent qu'elle a du mal à se redresser, notamment à cause du ralentissement de la croissance en Chine -pays qui faisait office de débouché alternatif pour les exportations allemandes.

"La forte baisse de l'indice Ifo enfonce un nouveau clou dans le cercueil de la reprise cette année", juge David Brown chez New View Economics. "Compte tenu de l'enquête Ifo, mais aussi de l'indice ZEW (qui mesure le sentiment des investisseurs) et des enquêtes PMI (auprès des directeurs d'achat), l'Allemagne aura de la chance si elle évite la récession sur les deux derniers trimestres."

La dégradation du climat des affaires, annoncée au lendemain des enquêtes PMI qui montrent une contraction du secteur privé allemand en avril, renforce l'hypothèse d'une baisse des taux de la Banque centrale européenne à l'occasion de sa prochaine réunion monétaire le 2 mai.

L'EUPHORIE DU DÉBUT 2013 A DISPARU   Suite...

 
L'INDICE IFO EN ALLEMAGNE