L'UE classe une enquête pour cartel sur l'eau en France

mardi 23 avril 2013 19h08
 

PARIS/BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a classé sans suite une enquête auprès de Veolia et de Suez Environnement relative à des soupçons de cartel dans la distribution d'eau en France.

Veolia a annoncé mardi que Bruxelles comptait clore le dossier qui avait été ouvert début 2012 à la suite d'inspections surprises menées en 2010 pour déterminer si Veolia, Suez Environnement et La Saur s'étaient entendues sur les prix pratiqués sur le marché de l'eau et de son assainissement.

Une enquête officielle avait été ouverte en janvier.

"Après avoir enquêté sur cette affaire de sa propre initiative sur un marché très concentré, la Commission n'a pas trouvé suffisamment de preuves. Nous avons donc décidé de classer le dossier", a confirmé le porte-parole de la Commission Antoine Colombani dans un courriel.

Il a précisé que la Commission continuerait à surveiller le marché de l'eau et de l'assainissement.

La filiale Lyonnaise des Eaux de Suez, la SAUR et la Fédération Professionnelle des Entreprises de l'Eau (FP2E) étaient également visées par l'enquête.

Pascale Denis et Juliette Rouillon, édité par Wilfrid Exbrayat

 
La Commission européenne a classé sans suite une enquête auprès de Veolia et de Suez Environnement relative à des soupçons de cartel dans la distribution d'eau en France. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau