Les Bourses européennes gagnent du terrain à la mi-séance

mardi 23 avril 2013 13h00
 

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance, portées par les indices PMI qui laissent entrevoir une légère amélioration en France et entretiennent les espoirs de baisse des taux dans la zone euro, alors qu'aucune tendance ne se dessine encore à Wall Street.

À Paris, le CAC 40 s'adjuge 58,16 points ou 1,59% à 3.710,29 points vers 10h30 GMT, aidé par de bons résultats de sociétés. Le marché suisse, soutenu par le groupe de luxe Richemont, gagne 1,40% et le FTSE britannique 0,84%, alors que le Dax allemand sous-performe avec une hausse de 0,51%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 s'octroie 1,19% et le FTSEurofirst 300 1,03%.

Les indices "flash" publiés dans la matinée par l'institut Markit dénotent une atténuation de la contraction de l'activité en France mais un recul inattendu en Allemagne, de mauvais augure pour l'ensemble de la zone euro.

"L'Allemagne était, jusqu'à présent, le seul des grands pays de la zone euro affichant une croissance positive, en dépit d'un net freinage au cours des derniers mois. Les premiers éléments relatifs au climat des affaires en avril sont négatifs outre-Rhin et mettent en doute la capacité de résistance de l'économie allemande dans une Europe en récession", observe Bruno Cavalier, économiste chez Oddo Securities.

Les espoirs d'une baisse des taux de la Banque centrale européenne, qui tient sa prochaine réunion monétaire le 2 mai, s'en sont trouvés renforcés.

Des résultats trimestriels supérieurs aux attentes portent également la tendance, permettant aux Bourses d'ignorer la baisse de l'indice PMI chinois calculé par HSBC. Celui-ci est ressorti à 50,5 en version préliminaire en avril, contre 51,6 en mars, marquant un ralentissement de la croissance de la deuxième économie mondiale.

La statistique a pesé sur les Bourses asiatiques et explique l'absence d'orientation des futures à Wall Street, qui laissent pour le moment entrevoir une ouverture en légère baisse.

Côté valeurs, ARM Holdings (+8,0%), Koné (+7,7%) et Richemont (+6,0%), mènent les hausses de l'EuroFirst 300 après la publication de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

Scania (+5,9%) et Swedbank (+4,5%) se distinguent pour les mêmes raisons, tout comme, à Paris, STMicroelectronics (+5,4%) et Schneider Electric (+4,2%), ce dernier signant la meilleure performance de l'EuroStoxx50.   Suite...

 
Les Bourses européennes accentuent leurs gains à mi-séance, portées par les indices PMI qui laissent entrevoir une légère amélioration en France et entretiennent les espoirs de baisse des taux dans la zone euro. À Paris, le CAC 40 s'adjugeait 1,59% vers 10h30 GMT. Le FTSE britannique gagnait 0,84%, et le Dax allemand 0,51%. /Photo prise le 23 avril 2013/REUTERS/Remote/Lizza David