Wall Street ouvre sur une note irrégulière, IBM chute

vendredi 19 avril 2013 15h51
 

NEW YORK (Reuters) - Wall Street tente un rebond technique à l'ouverture vendredi après ses baisses des dernières séances, mais IBM et General Electric maintiennent le Dow Jones dans le rouge.

Dans les premiers échanges, l'indice des 30 grandes valeurs industrielles perd encore 21,29 points, ou 0,15%, au lendemain d'un recul de 0,56%, alors que le Standard & Poor's 500, plus large, reprend 0,39% à 1.547,62 après une baisse de 3% en quatre séances.

Le Nasdaq Composite avance de son côté de 0,37% à 3.178,19 points malgré une poursuite de la baisse d'Apple.

Affaibli par des indicateurs économiques inquiétants aux Etats-Unis et en Chine, le S&P-500 est parti pour accuser sa plus forte baisse hebdomadaire de l'année et il a clôturé jeudi sous sa moyenne mobile des 50 dernières séances, un signal négatif.

"C'est un rally de soulagement après la série de baisses des derniers jours", commente Jack De Gan, directeur des investissements chez Harbor Advisory à Portsmouth (New Hampshire).

En l'absence d'indicateurs économiques, les investisseurs surveillent les nombreuses publications de résultats dont plusieurs ont déçu, notamment celles de trois poids lourds du Dow Jones que sont General Electric, McDonald's et IBM.

GE trébuche de 3,70% après la publication d'un bénéfice tout juste conforme aux attentes et McDonald's abandonne 1,73% en réaction à une baisse de 1,2% de ses ventes à périmètre comparable aux Etats-Unis.

IBM est sanctionné d'un recul de 6,6% à 193,42 dollars après des résultats inférieurs aux attentes, chose rare pour le géant des services informatiques.

"Le raté d'IBM est inquiétant pour tout le secteur des matériels informatiques, notamment pour les sociétés dont le trimestre se termine en mars", juge Chris Whitmore, analyste de Deutsche Bank qui a réduit son objectif de cours à 225 dollars au lieu de 240.   Suite...

 
Wall Street tente un rebond technique à l'ouverture vendredi après ses baisses des dernières séances, mais IBM et General Electric maintiennent le Dow Jones dans le rouge. Dans les premiers échanges, l'indice des 30 grandes valeurs industrielles perd 0,15% et le Standard & Poor's 500 reprend 0,39%. Le Nasdaq Composite avance de son côté de 0,37%. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson