La Slovénie s'efforce de rassurer les marchés et l'UE

mercredi 17 avril 2013 17h15
 

LJUBLJANA (Reuters) - La Slovénie a levé mercredi deux fois plus de fonds que prévu lors d'une adjudication de bons du Trésor, ce qui apporte un répit temporaire aux difficultés budgétaires du pays, menacé de devenir le prochain pays de l'Union européenne (UE) à recevoir une aide internationale après Chypre.

Lors d'une rencontre à Paris, le président slovène, Borut Pahor, et son homologue français, François Hollande, sont convenus de dire que les cas slovène et chypriote n'étaient pas comparables.

Le ministère des Finances slovène a adjugé 1,1 milliard d'euros de bons à 18 mois, à un rendement de 4,15%, soit plus du double des 500 millions qu'il comptait initialement lever.

Le gouvernement de gauche, au pouvoir depuis un mois, a dans la foulée procédé au rachat anticipé de 510,7 millions d'euros d'obligations du même type, qui auraient dû arriver à maturité en juin.

L'opération, effectuée avec une décote de 0,475%, est cependant d'une ampleur moindre que ce qui était attendu. Le gouvernement avait offert de racheter au total 855 millions d'euros d'obligations.

La majorité des analystes jugent que le rachat a probablement été organisé au préalable avec le concours des trois principales banques du pays, NLP, Nova KBM et Abanka Vipa, dans chacune desquelles l'Etat détient une participation majoritaire ou substantielle.

Ljubljana doit bientôt présenter un vaste programme de réforme, comprenant la vente d'actifs publics et des mesures d'austérité, pour rassurer les marchés et parvenir à emprunter le reste des trois milliards d'euros jugés nécessaires pour financer l'Etat jusqu'à la fin de l'année.

Lors d'une déclaration dans la cour de l'Elysée, François Hollande a dit "la confiance de la France dans ce qui est engagé en Slovénie".

"Le secteur bancaire slovène a toutes les conditions pour résister aux difficultés actuelles", a jugé le président français, pour qui "il n'y pas de raison de faire quelque comparaison que ce soit entre la Slovénie et un autre pays en Europe qui vient de traverser une épreuve".   Suite...

 
La Slovénie a levé mercredi deux fois plus de fonds que prévu lors d'une adjudication de bons du Trésor, ce qui apporte un répit temporaire aux difficultés budgétaires du pays, menacé de devenir le prochain pays de l'Union européenne (UE) à recevoir une aide internationale après Chypre. /Photo d'archives/REUTERS/Rafael Marchante