Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mercredi 17 avril 2013 13h17
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mercredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-séance, plombée par la persistance des doutes entourant la croissance mondiale, auxquels sont venus s'ajouter plusieurs rumeurs de marché parmi lesquelles une possible dégradation de la note souveraine de l'Allemagne, indiquent des traders.

A 12h39, l'indice CAC 40 recule de 1,29% à 3.638,13 points après avoir perdu 2,4% au cours des trois séances précédentes :

* Les CYCLIQUES sont les principales victimes en Bourse des inquiétudes sur la croissance mondiale, ALSTOM lâchant 3,3%, STMICROELECTRONICS 3,28%, SCHNEIDER ELECTRIC 3,15%, RENAULT 3,04% et VALLOUREC 2,38%, plus fortes baisses du CAC 40.

L'indice Stoxx du secteur européen des ressources de base cède 2,16% et celui de la construction 1,63%, plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* Les BANQUES de la zone euro (-1,19%) pâtissent également de ce climat d'incertitudes favorable aux rumeurs et spéculations de marché.

BNP PARIBAS abandonne 2,21%, SOCIETE GENERALE 2,05% et CREDIT AGRICOLE 1,9%.

* A rebours de tendance, EADS (+4,27%) signe la plus forte hausse du CAC 40 et du SBF 120 dans des volumes représentant 2,5 fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, la cession de la participation de Daimler (-0,65%) libérant la valeur d'un poids et permettant aux investisseurs de se concentrer sur les fondamentaux du groupe.

* GEMALTO s'octroie 1,03%. Le groupe spécialisé dans la sécurité numérique a été choisi par Merchant Customer Exchange pour construire sa plate-forme de commerce mobile.

* DANONE (+0,31%) profite de plusieurs notes favorables de brokers après avoir publié mardi un chiffre d'affaires trimestriel supérieur aux attentes et avoir confirmé des objectifs 2013 malgré la détérioration de la conjoncture en Europe.   Suite...

 
A la mi-séance, les banques pâtissent également du climat d'incertitudes favorable aux rumeurs et spéculations de marché. BNP Paribas abandonne 2,21%, Société générale 2,05% et Crédit agricole 1,9%. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon