Le Brent sous les 100 dollars pour la première fois en neuf mois

mardi 16 avril 2013 09h35
 

par Jessica Jaganathan

SINGAPOUR (Reuters) - Le Brent de mer du Nord est passé sous le seuil psychologique des 100 dollars mardi, pour la première fois depuis juillet 2012, reculant avec d'autres matières premières, l'or notamment, à la suite d'indicateurs économiques décevants en Chine et aux Etats-Unis.

Le contrat juin sur le Brent cédait près de 1% à 99,71 dollars le baril vers 7h15 GMT après avoir reculé jusqu'à 98 dollars, son plus bas niveau depuis neuf mois. Le Brent, en baisse sur neuf des 11 dernières séances, a rétrogradé de plus de six dollars depuis le 9 avril.

Le contrat mai sur le brut léger américain lâchait de son côté 0,8% à 87,88 dollars après un creux à 86,06, un plus bas depuis décembre.

"En début d'année, les fondamentaux n'étaient pas si favorables mais les investisseurs ont voulu prendre la vague haussière du marché. Au fil des mois, les perspectives se sont assombries et je crois que (les statistiques chinoises) sont le dernier clou du cercueil", commente Tony Nunan, spécialiste du marché pétrolier chez Mitsubishi Corp à Tokyo.

"L'Europe continue d'aller mal, et à cela s'ajoutent les mauvais chiffres de l'emploi aux Etats-Unis en mars et maintenant un ralentissement de la croissance en Chine. Avec ça, tout le monde devient baissier."

Les prix du brut ont chuté de 3% lundi en réaction à l'annonce d'une croissance de 7,7% de la Chine au premier trimestre, contre 7,9% les trois mois précédents, alors que le marché attendait une accélération à 8%.

La Chine est le deuxième consommateur mondial d'or noir et le ralentissement de sa croissance inquiète un marché déjà ébranlé la semaine dernière par les révisions à la baisse des prévisions de demande mondiale de l'Agence internationale de l'énergie, de l'administration américaine et de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

La demande chinoise de pétrole est tombée en mars à son plus bas niveau depuis sept mois alors que les stocks de brut aux Etats-Unis sont au plus haut depuis 30 ans, conséquence de la hausse de la production intérieure.   Suite...

 
Le Brent de mer du Nord est passé sous le seuil des 100 dollars mardi, pour la première fois depuis juillet 2012, reculant avec d'autres matières premières, l'or notamment, à la suite d'indicateurs économiques décevants en Chine et aux Etats-Unis. /Photo d'archives/ REUTERS/Kystverket