Lundi noir sur le marché de l'or qui chute de près de 10%

lundi 15 avril 2013 23h43
 

par Clara Denina

LONDRES (Reuters) - Le cours de l'or a perdu jusqu'à près de 10% supplémentaires lundi pour tomber sous 1.440 dollars l'once, son plus bas niveau depuis plus de deux ans, et se dirigeait vers sa plus forte baisse sur deux séances depuis février 1983, les investisseurs réduisant massivement leur exposition à ce marché.

Le prix du métal jaune a chuté de près de 13% en deux jours, victime de l'annonce de la vente d'une partie du stock d'or de Chypre, qui pourrait donner des idées à d'autres pays en mal de ressources budgétaires.

Des acteurs du marché expliquent aussi cette dégringolade par la perspective de voir la Réserve fédérale américaine infléchir d'ici la fin de l'année sa politique monétaire en réduisant ses injections de liquidités sur les marchés, qui ont constitué ces derniers mois l'un des moteurs de la hausse.

"On ne peut pas se mettre en travers de la voie face à un train à vapeur : le marché doit aller jusqu'au bout de sa course", explique Max Schubert, responsable des matières premières d'Emirates NBD Bank à Dubaï.

De son côté, Ole Hansen, gérant senior de Saxo Bank, évoque une accélération des liquidations de positions longues (les prises de positions qui misent sur une hausse des cours) de la part des investisseurs dans les ETF (exchange-traded funds) et des ventes à découvert de fonds spéculatifs.

L'annonce lundi d'une croissance moins soutenue qu'attendu en Chine au premier trimestre a fourni aux investisseurs un motif supplémentaire de réduire leur exposition au marché des matières premières.

Le pétrole et le cuivre, par exemple, étaient eux aussi orientés en nette baisse.

LA CHINE, CHYPRE ET LA FED   Suite...

 
Le cours de l'or a perdu jusqu'à près de 10% lundi pour tomber sous 1.440 dollars l'once, son plus bas niveau depuis plus de deux ans, et se dirigeait vers sa plus forte baisse sur deux séances depuis février 1983, les investisseurs réduisant massivement leur exposition à ce marché. /Photo prise le 15 avril 2013/REUTERS/Lisi Niesner