Croissance annuelle de 7,7% en Chine au premier trimestre

lundi 15 avril 2013 09h55
 

par Kevin Yao et Langi Chiang

PEKIN (Reuters) - La croissance économique de la Chine a, contre toute attente, ralenti au premier trimestre, affectée par une hausse moins marquée que prévu de la production industrielle et de l'investissement, ce qui a contraint certains économistes à revoir à la baisse leurs prévisions pour l'ensemble de l'année malgré la confiance affichée par Pékin.

Le produit intérieur brut (PIB) de la deuxième puissance économique mondiale a affiché sur les trois premiers mois de l'année une hausse de 7,7% en rythme annuel, après une progression de 7,9% au dernier trimestre de 2012, a annoncé lundi le Bureau national des statistiques.

Ce chiffre est inférieur aux attentes des économistes interrogés par Reuters, qui anticipaient en moyenne un PIB en hausse de 8,0%.

Et bon nombre d'investisseurs s'étaient préparés à ce que le chiffre officiel dépasse le consensus, au vu d'un bond des liquidités dans le pays au cours des premiers mois de l'année et d'une accélération de la croissance des exportations.

La Bourse de Shanghai a terminé en baisse de 1,1% après ces chiffres, sa plus mauvaise performance depuis deux semaines.

"La production industrielle est étonnamment faible et c'est la cause de la faiblesse du PIB. Au vu de ceci, le consensus pour le PIB va certainement être revu à la baisse, en tout cas, nous allons examiner notre prévision", a déclaré Tim Condon, économiste chez ING.

Juste après l'annoncé des chiffres du PIB chinois, la Banque mondiale a d'ailleurs publié un rapport dans lequel l'institution revoit légèrement en baisse ses prévisions de croissance pour l'Asie de l'Est.

S'agissant de la Chine, la Banque mondiale dit désormais tabler pour 2013 sur une croissance de 8,3% contre 8,4% auparavant.   Suite...

 
La croissance de l'économie chinoise a été de 7,7% en rythme annuel au premier trimestre, soit un léger ralentissement par rapport aux 7,9% du dernier trimestre de 2012. /Photo prise le 13 avril 2013/REUTERS/Jason Lee