Neuf pays de l'UE vont coopérer contre l'évasion fiscale

samedi 13 avril 2013 18h31
 

DUBLIN (Reuters) - Les six principales puissances économiques de l'Union européenne se sont mises d'accord pour lutter contre les paradis fiscaux, accentuant la pression sur l'Autriche après la décision du Luxembourg de lever le secret bancaire sur les particuliers détenant des comptes sur son territoire.

Lors d'une réunion de l'Ecofin à Dublin, les ministres des Finances d'Allemagne, de France, de Grande-Bretagne, d'Italie, d'Espagne et de Pologne, ont annoncé vendredi soir leur volonté d'imposer une plus grande transparence dans le système bancaire en Europe et au-delà.

Ils comptent également porter ce message devant le G20, dont les ministres des Finances se réunissent jeudi et vendredi prochains à Washington.

"Personne ne peut nier que le secret bancaire est dépassé, que nous avons besoin d'un système efficace qui s'attaque aux stratégies d'évasion", a déclaré à la presse le ministre français Pierre Moscovici.

"Notre mission est de créer un élan. Lorsque les six principales capitales européennes avancent ensemble, cela crée un signal fort auquel personne ne peut résister", a-t-il ajouté, entouré par ses collègues.

Le commissaire européen à l'Union douanière, Algirdas Semeta, a déclaré samedi que la Belgique, les Pays-Bas et la Roumanie s'étaient joints à l'initiative des six.

"Il s'agit d'autoriser les Etats membres à faire les bons choix fiscaux sans être affectés par les mauvaises pratiques des autres", a-t-il dit aux journalistes. "En résumé, c'est une question d'équité."

"NOUS LUTTERONS POUR LE SECRET BANCAIRE"

Le ministre polonais des Finances, Jacek Rostowski, a expliqué à Reuters que son pays avait décidé de rejoindre le groupe pour s'assurer que les multinationales n'abusent pas à leur profit des disparités entre régimes fiscaux.   Suite...

 
Les six principales puissances économiques de l'Union européenne se sont mises d'accord pour lutter contre les paradis fiscaux, accentuant la pression sur l'Autriche après la décision du Luxembourg de lever le secret bancaire sur les particuliers détenant des comptes sur son territoire. La Belgique, les Pays-Bas et la Roumanie se sont joints à l'initiative. /Photo d'archives/REUTERS/Heinz-Peter Bader