Les Bourses européennes dans le rouge à la mi-journée

vendredi 12 avril 2013 12h57
 

PARIS (Reuters) - Après quatre journées de gains d'affilée, les principales Bourses européennes perdaient entre 0,5% et 1,2% vendredi à la mi-séance, en raison notamment des craintes de voir Chypre recevoir une aide internationale plus importante que prévu.

Wall Street, qui reste également sur une série de quatre hausses consécutives et plusieurs records, est attendue en baisse, alors que JP Morgan Chase et Wells Fargo doivent publier leurs résultats.

À Paris, le CAC 40 se repliait de 0,69% (26,05 points) à 3.749,61 points vers 12h15. À Francfort, le Dax cédait 1,18% et à Londres, le FTSE reculait de 0,49%. L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 abandonnait 1,01%.

Les ministres des Finances européens se réunissent vendredi et samedi à Dublin avec, à l'ordre du jour, le sauvetage de Chypre, les paradis fiscaux, l'allongement des prêts accordés au Portugal et à l'Irlande ou encore le projet d'union bancaire.

"Il y a un risque de voir Chypre avoir besoin de plus d'argent et cela est peut-être le facteur qui a incité les investisseurs à prendre quelques bénéfices après la bonne tenue du marché actions ces derniers jours", a déclaré Richard Perry, analyste technique chez Central Markets.

Contrairement à ce que semblent dire certains intervenants de marché, Chypre n'a demandé aucune aide financière supplémentaire bien que le coût de la part du plan d'aide revenant à Nicosie a été augmenté de six milliards d'euros, à 13 milliards, ont dit des sources de la zone euro.

De son côté, l'Autriche a cultivé son isolement en réaffirmant son attachement au secret bancaire et rejeté une nouvelle fois les appels à emboîter le pas au Luxembourg en acceptant de fournir à ses partenaires des informations sur les clients étrangers de ses banques soupçonnés d'évasion fiscale.

Le retour des craintes sur la zone euro fait baisser l'euro face au yen et au dollar, le billet vert reculant également face à la devise japonaise, même si la barre des 100 yens reste en vue.

Sur le marché obligataire européen, les futures sur Bunds allemands progressaient du fait des inquiétudes sur Chypre, effaçant ainsi une partie des pertes accumulées depuis le début de la semaine. Les emprunts du Trésor américain étaient en hausse pour les mêmes raisons.   Suite...

 
Après quatre journées de gains d'affilée, les principales Bourses européennes perdaient entre 0,5% et 1,2% vendredi à la mi-séance, en raison notamment des craintes de voir Chypre recevoir une aide internationale plus importante que prévu. À Paris, le CAC 40 se repliait de 0,69%, le Dax cédait 1,18% à Francfort et le FTSE reculait de 0,49% à Londres. /Photo d'archives/REUTERS/Lisi Niesner