Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

vendredi 12 avril 2013 12h37
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, en baisse à la mi-séance sur fond de spéculations autour d'une demande d'aide supplémentaire de la part de Chypre pour son sauvetage financier.

A 12h04, l'indice CAC 40 perd 0,67% à 3.750,46 points dans des volumes limités à moins de 800 millions d'euros sur NYSE Euronext.

* Les BANQUES DE LA ZONE EURO (-2,69%) pâtissent du regain d'inquiétudes sur le plan de sauvetage chypriote, dont la facture pourrait s'alourdir de 6,0 milliards d'euros et atteindre 23 milliards, alors que les ministres européens des Finances sont réunis pour deux jours à Dublin.

BNP PARIBAS recule de 2,38%, CRÉDIT AGRICOLE de 2,36% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE de 2,11%.

* Les VALEURS CYCLIQUES sont également délaissées dans l'attente de l'issue des discussions à Dublin, et souffrent également de la perspective d'une stabilité des ventes au détail aux Etats-Unis le mois dernier.

SMICROELECTRONICS perd 2,2%, SCHNEIDER ELECTRIC 1,76% et MICHELIN 1,35%. L'indice Stoxx du secteur automobile européen recule de 2,59% et celui de la Chimie de 0,61%.

* Les SSII perdent du terrain dans le sillage d'Infosys (-22%), plombé par son avertissement sur son chiffre d'affaires annuel. et

CAPGEMINI (-3,19%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, imité par STERIA (-3,69%) sur le SBF 120. ATOS perd 2,47% et l'indice Stoxx des valeurs technologiques européennes lâche 0,91%.

* A l'inverse, le SECTEUR IMMOBILIER (+1,1%) est recherché, signant d'ailleurs l'une des rares hausses sectorielles en Europe, soutenue notamment par sa capacité à verser des dividendes importants avant la saison des dividendes.   Suite...

 
Des spéculations autour d'une demande d'aide supplémentaire de la part de Chypre pour son sauvetage financier pèsent sur la Bourse de Paris, en recul à la mi-séance (-0,67% à 12h04) et plombent les valeurs bancaires: BNP Paribas cède 2,38%, Crédit agricole recule de 2,36% et Société générale abandonne 2,11%. /Photo d'archives/REUTERS/Gonzalo Fuentes