10 avril 2013 / 07:40 / il y a 4 ans

Les Bourses européennes ouvrent dans le vert

Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, dans le sillage des places asiatiques. Après dix minutes d'échanges, le CAC 40 parisien gagne 0,55% à 3.690,91 points et le Dax allemand 0,48% à 7.674,28. La Bourse de Londres et le marché suisse avancent de 0,32% tandis que Madrid surperforme avec un gain de 0,86%. /Photo d'archives/Remote/Pawel Kopczynski

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse mercredi, dans le sillage des places asiatiques, poussées par les nouveaux records atteints par le Dow Jones à New York mardi soir et par une statistique favorable du commerce extérieur chinois.

Pékin a fait état d'un déficit commercial de 884 millions de dollars en mars, sous le coup d'une hausse de 14,1% des importations par rapport au même mois de 2012 - un chiffre inattendu qui conforte les espoirs de reprise de la demande intérieure chinoise.

"La hausse des importations est un signe de vigueur de la consommation en Chine, c'est ce que le marché veut voir", note Ioan Smith, chez Knight Capital à Londres.

A New York, le Dow Jones et le S&P-500 ont inscrit de nouveaux plus hauts mardi soir et la Bourse de Tokyo a progressé de 0,73% mercredi, toujours favorisée par la politique monétaire ultra-accommodante de la Banque du Japon.

Après dix minutes d'échanges, le CAC 40 parisien gagne 0,55% à 3.690,91 points et le Dax allemand 0,48% à 7.674,28. La Bourse de Londres et le marché suisse avancent de 0,32% tandis que Madrid surperforme avec un gain de 0,86%.

L'indice paneuropéen FTSE EuroFirst 300 progresse de 0,40% et l'EuroStoxx 50 s'octroie 0,57%.

Le secteur des services aux collectivités tire les indices à la hausse, avec E.ON , RWE et GDF Suez qui gagnent autour de 2% et signent les trois meilleures performances de l'EuroStoxx 50.

Plus forte baisse de l'indice paneuropéen, France Télécom trébuche de 1,2% après des commentaires défavorables de Goldman Sachs, qui a placé l'opérateur télécoms sur sa liste des valeurs à vendre en priorité.

Parmi les valeurs de second rang, EasyJet s'adjuge 5,8% à Londres après un relèvement de la recommandation de Citigroup, passé de neutre à achat sur le titre.

Sur le marché des changes, l'euro s'apprécie de 0,11% à 1,3097 dollar, revenant vers son plus haut depuis le 15 mars de 1,3100 touché la veille en séance.

Le dollar/yen est stable à 99,15 mais reste sous pression après ses plus bas de plusieurs années touchés mardi. La devise japonaise a chuté de 7% depuis les annonces de la BoJ jeudi dernier et bon nombre d'analystes la voient sauter le seuil psychologique des 100 pour un dollar dans les prochains jours.

Les intervenants attendent le compte rendu de la réunion de mars de la Réserve fédérale, publié à 18h00 GMT, à l'affût d'indices sur la politique monétaire américaine.

Sur le marché obligataire, l'offre abondante de papier pousse les futures sur Bunds à la baisse.

Sur le marché pétrolier, le baril de Brent se replie légèrement (-0,12%) en début de séance européenne mais se maintient au-dessus des 106 dollars, soutenu par la statistique chinoise et par la persistance de tensions géostratégiques, notamment autour de la Corée du Nord et de l'Iran.

Véronique Tison pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below