Le PDG de France Télécom prêt à réduire son salaire

mercredi 10 avril 2013 09h13
 

PARIS (Reuters) - Stéphane Richard, PDG de France Télécom, se dit prêt à réduire son salaire d'un tiers si la taxe à 75% sur les hauts revenus entre en vigueur.

"Si la loi instaurant une taxe à 75% sur les salaires supérieurs à un million d'euros est adoptée, je ferai passer ma rémunération sous la barre du million d'euros", déclare-t-il mercredi au Figaro Economie. "Je ne voudrais pas que France Télécom soit obligé de payer cette taxe sur mon salaire."

Selon le journal, cette prise de position personnelle de Stéphane Richard pourrait se traduire par une réduction d'un tiers de son salaire, qui s'est élevé à 1,5 million d'euros en 2012.

La taxation à 75% était l'une des promesses de campagne de François Hollande.

Après la censure d'une première mouture par le Conseil constitutionnel, le président de la République a réintroduit le mois dernier une taxation exceptionnelle par le biais d'une contribution qui sera acquittée par les entreprises versant des salaires supérieurs à un million d'euros.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

 
Stéphane Richard, PDG de France Télécom, se dit prêt à réduire son salaire d'un tiers si la taxe à 75% sur les hauts revenus entre en vigueur. /Photo prise le 20 février 2013/REUTERS/Charles Platiau