Les valeurs à suivre à la mi-séance à la Bourse de Paris

mardi 9 avril 2013 13h37
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 progresse de 0,5% à 3.685,14 points vers 13h10, soutenu comme les autres grands indices, par les trimestriels meilleurs que prévu du groupe américain d'aluminium Alcoa qui a ouvert une nouvelle saison de résultats et l'annonce d'un ralentissement de la hausse des prix à la consommation en Chine .

* EADS (-3,05% à 37,53 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 suivi par LAGARDÈRE (-2,1%) qui a cédé, via un placement privé, sa participation de 7,4% dans le capital d'EADS au prix unitaire de 37,35 euros. EADS, qui a acheté l'équivalent de 1,61% de son capital dans le cadre de cette opération, reste le champion du CAC 40 avec une progression de plus de 27% depuis le début de l'année.

* Le rebond touche à la fois par des valeurs cycliques, des bancaires et certaines défensives, qui ont subi des pertes au cours des dernières séances.

* ARCELORMITTAL, plus forte hausse du CAC 40, prend 3,41% dans le sillage d'Alcoa. L'indice européen des valeurs minières enregistre la plus forte hausse sectoriel (+2,6%).

* ALSTOM gagne également 1,81%, FRANCE TELECOM 1,8%, CREDIT AGRICOLE 1,73%, BNP PARIBAS 1,53%, EDF 1,48%.

* CARREFOUR prend 1,43%. L'agence de notation Fitch a confirmé la note 'BBB' du groupe de distribution, lui attribuant une perspective stable.

* STERIA (+3,65%) est en tête des hausses du SBF 120. La SSII a annoncé que la police danoise lui avait confié la conduite d'un programme biométrique sur 8 ans par déploiement du système SteriaAFIS. Le montant du contrat n'est pas précisé.

* AIR FRANCE KLM (+2,73%) a annoncé que son trafic passagers avait augmenté de 2,2% en mars, le trafic cargo ayant lui baissé de 12,1%.

* TF1 gagne 2,48%. HSBC a relevé son conseil de sous-pondérer à neutre avec un objectif de cours porté de 6,3 à 9,5 euros.   Suite...

 
EADS (-3,05% à 37,53 euros) accuse la plus forte baisse du SBF 120 à la mi-séance, suivi par Lagardère (-2,1%) qui a cédé, via un placement privé, sa participation de 7,4% dans le capital du constructeur aéronautique au prix unitaire de 37,35 euros. /Photo d'archives/REUTERS/Tobias Schwarz