Les télévisions européennes progressent en 2012 malgré la crise

mardi 9 avril 2013 12h21
 

STRASBOURG (Reuters) - Les principaux groupes de télévision privés en Europe ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 1,9% en 2012, en dépit de la contraction économique dans l'Union européenne (-0,3%), a annoncé mardi l'Observatoire européen de l'audiovisuel.

La situation est contrastée entre les groupes de télévision à péage (câblo-opérateurs et diffuseurs de bouquets satellitaires) qui enregistrent une croissance de 3,7% et les groupes essentiellement financés par la publicité qui reculent de 1%, précise cet organe du Conseil de l'Europe.

L'étude, présentée à l'occasion du Mip-TV, marché international des programmes télévisuels qui s'est ouvert lundi à Cannes, porte sur 20 groupes audiovisuels présents en Europe, dont sept sous contrôle de capitaux américains.

Le trio de tête est composé du britannique British Sky Broadcasting (8,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires, +5,4%), de l'américain Liberty Global (7,8 milliards, +6,3%) et du luxembourgeois RTL group (5,99 milliards, +4%).

Le groupe français Vivendi (Canal Plus) occupe la quatrième place avec un chiffre d'affaires de 5 milliards, en hausse de 3,2%).

Le groupe TF1 est dixième avec un chiffre d'affaires stable de 2,62 milliards d'euros.

Gilbert Reilhac, édité par Jean-Baptiste Vey

 
Sky News, propriété du britannique British Sky Broadcasting, premier groupe de télévision en Europe avec un chiffre d'affaires de 8,5 milliards d'euros, en hausse de 5,4% en 2012. Les principaux groupes de télévision privés en Europe ont vu leur chiffre d'affaires progresser de 1,9% en 2012, en dépit de la contraction économique dans l'Union européenne (-0,3%). /Photo d'archives/REUTERS/David Moir