Les valeurs suivies lundi à la clôture de la Bourse de Paris

lundi 8 avril 2013 18h34
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini sur une hausse de 0,09% à 3.666,78 points, son rebond après sa forte baisse de vendredi (-1,6%) ayant été freiné par la résurgence des craintes autour du Portugal et par le début des résultats d'entreprises aux Etats-Unis, Alcoa publiant ses trimestriels dans la soirée.

* En tête du CAC 40, TECHNIP a pris 2,69% à 83,97 euros. Le groupe parapétrolier a annoncé un contrat "majeur" pour un projet pétrolier sous-marin au large des côtes de la République du Congo.

* L'OREAL a grimpé de 1,97% à 123,95 euros, la valeur ayant rebondi sur sa moyenne mobile à 20 jours pour revenir vers des plus hauts historiques, après avoir abandonné 4,55% au cours des deux séances précédentes.

Dans leur ensemble, les VALEURS DE CONSOMMATION, notamment le luxe, ont repris des couleurs après avoir fortement baissé vendredi sur des craintes liées à la grippe en Chine et à la baisse du yen. LVMH a avancé de 1,42% à 131,75 euros et PPR de 0,27% à 165,80 euros. Sur le SBF 120, HERMÈS a gagné 0,96% à 263,10 euros. CHRISTIAN DIOR a pris 1,55% à 127,80 euros.

L'indice des valeurs de consommation discrétionnaire (+0,81%) a signé la deuxième plus forte hausse sectorielles en Europe.

* La plus forte hausse sectorielle en Europe a été réalisée par la SANTÉ (+1,02%), dans le sillage de Novartis (+1,76%), porté selon des traders par un relèvement de recommandation de Bank of America-Merrill Lynch.

ESSILOR a avancé de 1,46% à 83,85 euros et SANOFI de 0,32% à 77,81 euros.

* EADS a gagné 1,12% à 38,71 euros. International Airlines Group, selon des sources industrielles, s'apprête à commander une vingtaine d'Airbus A350-1000.

* VIVENDI a progressé de 0,75% à 16,22 euros. Etisalat s'est assuré d'une facilité de crédit de huit milliards de dollars pour financer un éventuel rachat des 53% de Vivendi dans Maroc Telecom, selon des sources bancaires travaillant sur le dossier.   Suite...

 
LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS