April 8, 2013 / 4:24 PM / 4 years ago

Les Bourses européennes terminent en très légère hausse

3 MINUTES DE LECTURE

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en très légère hausse lundi, regagnant une petite partie du terrain important cédé vendredi après les chiffres jugés décevants de l'emploi américain, mais ce rebond est resté très prudent avant le début des publications de résultats aux Etats-Unis.

L'indice EuroStoxx 50 gagnait 0,15% en clôture à 2.589,25 points. A Paris, le CAC 40 a pris 0,09% à 3.666,78. Le Footsie britannique s'est adjugé 0,43% et le Dax allemand 0,05%.

Le rebond a été favorisé entre autres par la progression de 1,76% de Novartis après un relèvement de recommandation. L'indice Stoxx de la pharmacie et de la santé a pris 1,04%.

Des analystes soulignent que la hausse des actions européennes pourrait être limité par la persistance des inquiétudes liées à la crise de la zone euro. La Bourse de Lisbonne a fini en repli de 1,4% après la censure vendredi soir par la Cour constitutionnelle portugaise de plusieurs mesures du plan d'austérité gouvernemental.

L'imminence des publications de résultats trimestriels incite également à l'attentisme.

"Je pense que les marchés font le point et se demandent à quoi ressembleront les résultats et ce que donnera le consensus de PER (ratios cours/bénéfice)", explique Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

A Wall Street, le Dow Jones perdait 0,3% au moment de la clôture des places européennes et le Nasdaq abandonnait 0,12%. Les investisseurs américains attendent le début de la saison des résultats trimestriels, dont Alcoa (-0,1%) donnera le coup d'envoi en fin de journée.

Sur le marché des changes, la baisse du yen reste le facteur dominant, la devise japonaise reculant pour la troisième séance d'affilée face à l'euro comme face au dollar après l'assouplissement massif de la politique monétaire de Tokyo. Le billet vert a franchi la barre des 99 yens, son plus haut niveau depuis mai 2009 contre la devise japonaise, et l'euro s'est rapproché de 129 yens, à un pic de trois ans.

La perspective de rachats massifs d'obligations par la Banque du Japon avait permis à la Bourse de Tokyo de bondir lundi de 2,8% pour atteindre son plus haut niveau depuis août 2008.

Elle continue parallèlement de profiter à certaines obligations européennes, possibles alternatives pour des investisseurs nippons en quête de rendement: le rendement de l'emprunt à dix ans de l'Etat français a ainsi touché, à 1,71%, un nouveau plus bas historique.

Sur le marché pétrolier, le Brent a pâti de l'appréciation du dollar, revenant sous 104 dollars le baril, non loin d'un plus bas de huit mois, tandis que le brut léger américain est quasi-stable.

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below